ScreenShot003

Supernatural

4_coeurs
-oO° Music °Oo-
[5x13]

"Cherry pie" de Warrant
"Chevy van" de Sammy Johns
"Life's been good" de Joe Walsh
[5x16]
"Knockin' on heaven's door" de Bob Dylan
[5x18]
"The man upstairs" de Kay Starr
[5x21]
"O Death" de Jen Titus


Le moins qu'on puisse dire c'est que ça faisait vraiment un bail que je n'avais pas parlé de Supernatural. Pas le temps, problème de net, les raisons sont multiples. Et c'est sans complexe que je cède à la facilité en faisant une critique globale des 10 derniers épisodes de la saison! Il est clair que cette série est une de mes préférées du moment et qu'elle a toujours su surprendre et captiver avec toutes ses histoires de monstres. Ce qui est sûr aussi, c'est que la série a bien évoluée depuis l'époque où Sam et Dean ne faisait que chasser des fantômes comme les personnages l'ont fait remarquer dans un épisode. Les choses sont devenues bien plus compliquées et plus intenses et après la libération de Lucifer à la fin de la saison 4, c'était évident que les choses n'iraient que crescendo. Je ne vous apprends rien si je vous dis que le fil rouge de cette saison était l'affrontement imminent entre Lucifer et Michael et surtout le rôle que les deux frères auraient à jouer dans ce combat. Et même si les scénaristes ont fait preuve de plein de très bonnes idées au cours de cette saison, je dois dire que pour moi, ce final est le pire de la série. C'est simple, j'ai trouvé les 10 dernières minutes révoltantes de bons sentiments et surtout le ending un peu trop happy pour la série. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. J'ai adoré l'apparition des cavaliers de l'Apocalypse par exemple qui ont su se montrer à la hauteur de mes attentes avec leur lot de modernité et leur machiavélisme. J'ai trouvé Guerre pas mal du tout au volant de sa belle grosse voiture rouge, j'ai aimé l'idée de faire de l'incarnation de Famine un vieillard en fauteuil roulant, Peste était vraiment répugnant mais pas vraiment effrayant mais je dois dire que la palme revient à Mort qui était vraiment fantastique. Julian Richings a d'ailleurs été casté à la perfection car je trouve que c'est un rôle qui lui allait comme un gant.  Même s'il n'avait pas tant de répliques que ça, ,il a quand même réussi à faire forte impression. J'ai beaucoup aimé le face à face entre Dean et Mort où on voyait pour la première fois le si arrogant et si courageux Dean prêt à faire dans son froc. Par contre petite déception de le voir être aussi... gentil j'ai envie de dire. S'il y en a bien un qui est censé être machiavélique et redoutable c'est bien Mort, au lieu de ça, il invite Dean à manger une pizza et accepte de l'aider en échange d'un service. C'est bien dommage. L'idée de réunir les bagues des cavaliers pour ré-enfermer Lucifer dans sa cage était aussi bien trouvée mais j'aurais préféré que la tache semble plus difficile. Au lieu de ça, les trois premiers se font couper le doigt et le dernier la donne gentiment, là aussi, un peu plus de sensationnel n'aurait pas fait de mal. Concernant l'histoire autour de la recherche de Dieu pour sauver l'humanité, bien que je l'ai trouvée totalement ridicule de prime abord, j'ai trouvé le dénouement satisfaisant. En gros Dieu ne se soucie pas de la bataille finale et laisse les frères se demmerder. Très bien vu que je redoutais de voir apparaître Dieu à l'écran.

ScreenShot006

L'implication de Crowley dans le grand final était aussi une très bonne idée puisqu'il amenait un peu de fraîcheur à tout ça. Pour une fois, on a affaire à un démon presque sympathique qui n'hésite pas à défendre ses propres intérêts avant tout. C'est simple, il n'aide les frères que parce qu'il y trouve son compte et prend soin de récolter l'âme de Bobby comme police d'assurance. La scène où Sam et Dean apprennent la nouvelle était hilarante avec la petite photo du baiser entre les deux, une perle! Et je dois dire que c'était classe de la voir débarquer avec son super chien de l'Enfer. Et puis, il doit avoir un bon fond pour avoir redonné à Bobby l'usage de ses jambes. J'espère le revoir prochainement  Par contre l'arrivée d'Adam comme un cheveu sur la soupe aurait largement pu être évitée. Qu'on ait découvert son existence était une chose mais le faire revenir pour faire de lui le nouveau vaisseau de Michael était de trop. D'autant plus qu'il n'aura pas servi à grand chose, mais j'y reviendrais plus tard. L'épisode qui implique les dieux païens était aussi très bien trouvé. Après tout, Dieu et Lucifer n'ont pas le monopole et c'était sympa de les voir s'associer pour se dresser contre eux. Bon par contre ils se sont fait rétamer comme des mouches mais c'était bien d'essayer. Pareil pour Gabriel qui est revenu défendre sa petite copine Kali, la déesse hindoue. Lui aussi s'est fait planter comme une merde après une belle discussion avec son petit frère. J'aime bien l'idée de voir les grandes ailes noires des anges quand ils meurent. C'était pareil pour Zachariah quand Dean l'a tué, c'était de belles images je trouve. L'épisode autour de Brady, le bras droit de Peste était aussi un bon moyen de rappeler que Sam était surveillé par les démons depuis son plus jeune âge. Il était à la fac avec Sam et lui a présenté Jessica, en gros, il est à l'origine de la série quoi! Et puis c'aura été l'occasion de voir le si lisse Whitney de Smallville jouer les salopard et ça ne pouvait être que jouissif.

ScreenShot001

Comme je l'ai déjà dit, il y avait beaucoup de bonnes idées et beaucoup de choses intéressantes à explorer tout au long de cette saison, d'où les 4 coeurs d'ailleurs, mais l'épisode final m'a véritablement déçu et frustré. Les 4 bagues étaient réunies et, à court d'idée, Sam s'était résolu à laisser Lucifer s'emparer de son corps et à se jeter au fond de la cage. Pour commencer, j'adore Jared Padalecki et le personnage de Sam mais je dois dire que parfois, ses talents d'acteur laissent franchement à désirer surtout face à Jensen Ackles qui est particulièrement doué. Ses mimiques sonnent un peu trop faux et restent difficiles à croire la plupart du temps. C'est pour ça que je ne pense pas que c'était une bonne idée de le laisser jouer Lucifer. Pourtant dans l'épisode 4 où les choses se passaient après la bataille finale, son interprétation du démon en costume blanc était satisfaisante et originale mais là, c'était trop. En plus, il était difficile de passer après Mark Pellegrino qui avait rendu le personnage aussi effrayant et redoutable. Jared a très mal réussi l'exercice malheureusement. Donc tout était en place et Sam finit par être résolu à l'idée de laisser Lucifer prendre possession de son corps et à essayer de reprendre le dessus sur lui après avoir fait jurer à Dean qu'une fois tout fini, il retournerait vivre avec Lisa et son gosse. Sam et Dean partent donc affronter Lucifer et c'est sans surprise qu'une fois dans le corps de Sam, il en prend le contrôle total. Les discussions via une glace entre Sam et Lucifer étaient un peu ridicules et absolument pas indispensables. Par contre, le massacre de toutes les personnes qui ont fait souffrir Sam nous aura permis de voir une part plus sombre de sa personnalité tout comme le fait que Lucifer pense qu'ils ne forment qu'un tous les deux. De son côté, Dean est sans ressources et est prêt à perdre espoir quand Cass et Bobby lui expliquent qu'il ne peut rien faire de plus. Il décide alors de se rendre sur le lieu de la bataille finale entre Michael et Lucifer, avec l'aide de Chuck, histoire de raisonner son petit frère ou du moins mourir à ses côtés. Chuck qui, pendant tout l'épisode, raconte l'histoire de l'Impala des frères et à quel point elle a joué un rôle important tout au long de leur vie. Donc Dean se rend sur le lieu de la bataille et, avec l'aide de Cass se débarrasse de Michael histoire qu'il puisse parler à Lucifer/Sam. Et, enfin, on voit un Lucifer plus dangereux qui n'hésite pas à faire exploser Cass pour avoir osé toucher un cheveu de son frère, qui brise la nuque de Bobby et qui passe Dean à tabac. Enfin un peu d'action!!! Sincèrement, j'aurais préféré que l'épisode s'arrête là avec Lucifer qui repart dans la nature et Dean qui est presque mort par terre. Au lieu de ça, on nous offre une fin barbe à papa, c'est-à-dire rose et molle, avec Sam qui réussit à reprendre le dessus quand il pose les yeux sur le petit soldat de plomb qu'il avait coincé dans la voiture étant enfant. Il reprend donc le dessus, dit aurevoir à son frère et s'engouffre dans le vortex derrière lui avec Michael, qui est revenu, à ses trousses. Et puis Cass revient à la vie, soigne Dean et ressuscite Bobby. Et Dean rejoint Lisa et tout le monde vit heureux! Et on voit Jared Padalecki devant chez lui dans la dernière scène sans savoir si c'est Sam ou Lucifer. Et fin!! C'est un scandale non?! Il est passé où le super affrontement qu'on attend depuis le début de la saison?! Je m'attendais à voir un quelque chose de phénoménal et d'explosif entre Sam et Dean chacun possédés et au lieu de ça, rien du tout, Adam prend la place de Dean qui s'offre une vie "normale". C'est nul, c'est décevant, c'est pas digne de la série. Surtout que le suspense laisse franchement à désirer. Sam devant la porte de Dean, youhou! Je vais me torturer l'esprit tout l'été moi! Vu le ton de l'épisode, ç'aurait très bien pu être la fin de la série et j'aurai franchement préféré. Au moins, ce happy end aurait eu plus de sens. Là on nous laisse sur notre fin et on nous donne un scénario, pas prévisible certe, mais beaucoup trop décevant. J'ai trouvé dommage de ne pas inclure Jesse, l'antéchrist qu'on avait rencontré au tout début de la saison, à la trame finale. JI'aurais aimé voir Lucifer l'approcher voire essayer de le recruter. Il aurait fallu montrer un peu plus d'Apocalypse aussi. Là, à part un violent orage sur Chicago, on n'a rien eu d'apocalyptique à se mettre sous la dent. Peut-être une histoire de budget qui sait. Il est difficile de prévoir ce qui nous est réservé pour la saison prochaine et c'est sans doute, le seul bon point de ce final.