6x18 1

Supernatural

[6x18]- Frontierland & [6x22]- The man who knew too much

2 coeurs

[6x19]

"You sexy thing" de Hot Chocolate | "Miracles" de Jefferson Starship

[6x20]

"Me and Mrs Jones" de Billy Paul | "The Blue Danube Waltz" de Johann Strauss

[6x21]

"Smiling faces sometimes" de The Undisputed Truth

[6x22]

"Carry on my wayward son" de Kansas | "Playing with fire" de The Rolling Stones


Globalement, je suis assez déçue par cette fin de saison. Je trouve le tout plutôt brouillon et le cliffhanger raté. L'épisode où Sam et Dean retourne dans le passé rencontrer Samuel Colt était bien sympathique et assez drôle à regarder. Dean qui se présente comme le shériff Clint Eastwood était tout simplement magique et l'épisode regorgeait de scènes assez cocasses. Malgré tout, la trame de fond qui tournait autour des cendres d'un phoenix n'était pas franchement reluisante. Le tout dans le but de tuer Eve avec une facilité déconcertante. Présentée comme la mère de tous les démons, je m'attendais à ce que ses pouvoirs soient plus spectaculaires et à ce que le confrontation vaille véritablement le détour. Au lieu de ça, elle est vaincu en deux temps trois mouvements par le biais d'une pauvre petite ruse de la part de Dean, décevant. L'intrigue autour de Castiel et Crawley était déjà un peu plus intéressante. Je dois dire que le tout me semblait bien flou pendant toute la saison. Je ne comprenais pas vraiment l'intérêt de récolter toutes ces âmes et surtout le rôle dans Purgatoire dans tout ça. L'épisode centré sur Castiel et les raisons qui l'ont poussé à s'associer à Crawley était une bonne idée et restait nécessaire pour véritablement comprendre ses motivations qui étaient, somme toutes, assez pures, le but ultime étant de vaincre Raphaël. Je prend toujours beaucoup de plaisir à voire Crawley et j'ai été heureuse de voir qu'il n'avait pas été véritablement pulvérisé. Il est toujours aussi sympathique pour un démon et sa vision de l'enfer est quand même assez inédite! Bien évidemment, je m'attendais à le voir doubler Castiel au bout du compte et récupérer le Purgatoire et toutes les âmes à lui tout seul. Quelle ne fut ma surprise quand c'est en fait Castiel qui a retourné sa veste! J'étais à des kilomètres de penser qu'il aurait pu se retrouver corrompu par tout ce pouvoir et c'est bien ce qui s'est passé. Le gentil petit ange finit même par s'auto-proclamer nouveau Dieu. Je l'avoue, cette déclaration se révèle être, par de nombreux aspects, ridicule mais je reste curieuse de voir la suite des choses et de surtout voir Castiel basculer du côté obscure. Je me demande aussi quels moyens vont déployer Sam et Dean pour tenter de l'arrêter, la tâche s'avèrant être très voire trop compliquée, je suis curieuse. Il est vrai que cette fin de saison n'est pas une des meilleures de l'histoire de la série mais je retrouve tout de même l'envie de voir la suite et je pense que c'est finalement le principal.

6x18 3