Ouat 4

Once Upon a Time

[1x03]- Snow falls à [1x11]- Fruit of the poisonous tree

4 coeurs


Je reste passionnée par les aventures d'Emma à Storybrooke mais encore et surtout par le passé des différents personnages de contes de fées. Il est amusant d'essayer de deviner qui était chacun dans son autre vie même s'il est très difficile de tomber juste, je suis définitivement nulle à ce jeu. Je commencerais par parler de la plus belle et passionante histoire pour ma part, celle de Blanche-Neige et de son Prince. Je ne trouve pourtant les personnages pas particulièrement fascinant pris à part mais leur amour est tellement magique qu'il les subliment allègrement. J'ai d'habitude beaucoup de mal avec les histoires d'amour mielleuses, à l'eau de rose avec des je t'aime à toutes les sauces. La force de cette histoire est de justement avoir évité de tomber dans les clichés un peu trop connus. J'arrive à rester scotchée à cette histoire bien qu'on sache déjà qu'elle aura un dénouement heureux, dans le monde féérique du moins. Snow et son prince ont traversé pas mal d'épreuves avant de se trouver et ça ne fait que rendre leur amour plus beau et leur union une plus belle victoire. Au cours de ces derniers épisodes, on a souvent eu l'occasion de voir l'évolution de l'histoire depuis leur rencontre jusqu'au tango ayant eu lieu entre eux. Il était très émouvant de voir Snow devoir renoncer à son prince la veille de son mariage pour lui sauver la vie. Le sacrifice pour sauver son cher et tendre n'est pas nouveau mais reste tout de même poignant, belle performance de miss Goodwin. C'est alors qu'elle rencontre les Sept Nains, qui étaient 8 à l'origine, et coule des jours heureux à leurs côtés. J'ai beaucoup aimé l'idée que Grincheux était lui aussi rongé par un amour perdu mais j'ai été très déçue de voir Snow céder si facilement aux sirènes de la potion magique qui efface sa peine. Tout est a refaire pour James qui va devoir le reconquérir, une énième fois! A Storybrooke cependant, Mary Margaret et David se sont enfin retrouvés. Je trouve leur histoire un peu moins jolie, magique et féerique mais elle reste quand même divertissante. Comme dans le monde alternatif, David est pris entre deux amours, celui de Katherine, rationnel et réfléchi, et celui de Mary Margaret, plus fougueux et spontané. La valse du "7h15" était adorable mais c'est tout de même un soulagement de les voir finalement tomber dans les bras l'un de l'autre. Reste à savoir quand est-ce que David osera révéler la vérité à sa femme et surtout si leurs retrouvailles aura des répercussions sur l'efficacité du sort de Regina. Car oui, on a enfin eu la confirmation que Régina est bien au courant de ce qui se passe. Elle reste avant tout la méchante reine qui a une main mise sur tout et tout le monde. À ce titre, sa pièce secrète remplie des coeurs des habitants de Storybrooke était digne des plus grand comptes de fées et donc très bien imaginée. Ainsi, après qu'il lui ait honteusement tenu tête en faveur d'Emma, elle n'a pas hésité à réduire le coeur de Graham est miette, génial! A part ça, il y a eu peu d'évolution pour le personnage qui reste fidèle à lui-même dans les deux mondes. La relation entre Sydney et Régina a été explorée la semaine dernière et restera pour moi l'une des plus passionantes. Il était intéressant de voir que Sydney était à l'origine le génie d'Agraba, celui d'Aladin quoi! Même si son costume était franchement risible, le personnage reste attachant et naïf, désireux de trouver l'amour avant tout. Et, alors qu'il pense l'avoir trouvé dans les bras de la Reine, il réalise avec horreur que ce n'était qu'une ruse pour le forcer à tuer son mari et lui redonner sa liberté. Finalement, le Génie fait le voeu de ne jamais quitter la Reine et devient ainsi son Miroir Magique. Le lien entre les deux histoires était bien trouvé et reste avant tout crédible et j'ai beaucoup aimé le parallèle fait avec la réalité actuelle. Comme le Miroir envers la Reine, Sydney reste avant tout fidèle à Régina et n'hésite pas à jouer la comédie histoire de gagner la confiance d'Emma. Il va pouvoir retrouver sa fonction première: devenir les yeux et les oreilles de la Reine, nice!

Ouat 2

J'ai aussi beaucoup aimé suivre l'histoire de Rumpelstiltskin. Lui qui est à l'origine de beaucoup de coups fourrés dans l'histoire des différents personnages et qui sait être là au bon moment et tirer profit de chacun de ses nombreux pactes. Ce n'est pas un personnage que je connaissais avant la série, je ne suis pas sûre qu'il fasse partie de notre culture des contes, et c'est donc avec plaisir que j'en apprend un peu plus sur lui chaque semaine. C'est avec plaisir que j'ai appris qu'avant d'être le personnage fourbe et vicieux que l'on connaît, Rumpelstiltskin n'était qu'un homme, un peu faiblard et trouillard sur les bords. Ancien militaire déshonoré, il ne lui reste que son fils, sa seule fierté, son seul ami. C'était une histoire très émouvante qui nous a été contée et je tire mon chapeau à Robert Carlyle qui est vraiment un acteur très talentueux. C'est finalement pour sauver son fils qu'il décide de rassembler tout ce qui lui reste de courage et de braver le Chevalier Noir pour lui voler ses pouvoirs. Une très belle histoire qui donne véritablement du relief au personnage qui apparaissait premièrement comme unidimensionnel, une belle réussite. M. Gold, quant à lui, est tout aussi manipulateur que son alter ego et cherche avant tout à servir son propre intérêt. On ne connaît pas encore les raisons qui font qu'il souhaite aider Emma dans sa vendetta contre Régina mais il est clair qu'il y a quelque chose à gagner! On a aussi eu droit aux histoire d'Hansel et Gretel, qui ont retrouvés leur père,Jiminy Criquet, qui était un homme avant, et de Cendrillon qui a trouvé la paix. J'attends avec impatience celle du petit Chaperon Rouge qui renferme à mon avis de nombreuses surprises. Du côté de Storybrooke, Emma continue de défier Regina dans l'intérêt d'Henry mais il reste d'imaginer l'issue de tout cela. On ne sait toujours pas ce qui a convaincu Henry que les citoyens de Storybrooke étaient ensorcelés et j'ai hâte que cette question soit creusée. Emma, elle ne se résume pour le moment qu'à ce bras de fer avec le Maire et trouve peu de temps pour l'amour. On avait eu un petit aperçu avec Graham qui s'est avéré bien trop court mais je l'imagine bien fricotter avec ce mystérieux écrivain débarqué en ville. Difficile de dire si ses intentions sont bonnes ou non mais une chose est sûre, sa présence perturbe Régina et ce fait à lui seul a le don de titiller ma curiosité.

Ouat 1