Le retour des anciennes

Game of thrones S2Game Of Thrones

Saison 2, 10 épisodes

4 coeurs


Après une première saison époustouflante, le show est revenu en force avec cette saison 2 largement anticipée. Je l'attendais avec beaucoup d'impatience et ce fut un plaisir de retrouver tous ces personnages qui avaient su gagner mon affection. Vu la très importante palette de personnages principaux, il est vrai qu'il était difficile de suivre chacune de leurs évolutions à chaque épisode et c'est assez dommage. Malgré tout, chacun conserve son importance et les complots pour accéder ou garder le pouvoir fleurissent plus que jamais. La trahison de Greyjoy, les dragons de Daenerys, le sadisme exacerbé de Geoffrey ou encore l'arrivée de Stannis furent autant de moments forts de la saison. Je retiens tout particulièrement la guerre de Blackwater qui a mis 9 épisodes à prendre place avec son lot de stratégie côté Lannister et côté Baratheon et dont les images furent finalement époustouflantes et impressionantes. Dans cette saison Tyrion est devenu pour moi LE personnage le plus attachant et le voir prendre du  gallon, trouver l'amour et diriger les troupes était très excitant. Sa chute n'en fut donc que plus brutale malheureusement. Le fantastique a encore et toujours sa place dans la plupart des intrigues bien que peu expliqué à mon grand regret. Le bébé de Stannis et la prêtresse, les pouvoirs de Dany ou encore les White Walkers m'ont intrigué mais aussi frustré vu le peu d'informations données. Je reste confiante pour la prochaine saison durant laquelle j'espère voir enfin les dragons en action.

 

Parenthood S3

Parenthood

Saison 3, 18 épisodes

3 coeurs


Toujours aussi calmes et réalistes, je reste pourtant accrochée aux petites histoires quotidiennes des Braverman. Cette année, les personnages ont évolués ensemble et en même temps chacun de leur côté pour mon plus grand plaisir. L'intrigue qui m'a le plus plu cette année reste celle de Rachel et Adam que j'étais à mille lieues d'imaginer. L'aîné de la fratrie nous est toujours apparu comme un homme droit, honnête et franc et c'était une bonne chose de le voir soumis à la tentation avec cette jolie réceptionniste. Quitte à parler de tentation j'aurai même préféré que l'histoire aille plus loin malgré tout ce que ça aurait pu impliquer. J'ai par contre été moins séduite par l'histoire entre Amber et son patron qui collait totalement au personnage, j'aurai aimé être un peu plus surprise. Sara et Mark quant à eux nous ont offert une idylle décevante, bien que mignonne, vu les circonstances dans laquelle elle s'est terminée, trop prévisible. C'était par contre un plaisir de voir Drew s'émanciper un peu de sa famille envahissante et avoir ses propres intrigues cette année. Sa première fois avec Amy était pleine de tendresse et laisse imaginer une très jolie histoire pleine d'innocence même si je ne pense pas qu'elle durera bien longtemps. Ce sont Julia et Joel qui ont très certainement du faire face aux épreuves les plus difficiles alors que Zoé a finalement refusé qu'ils adoptent son enfant. Erika Christensen était assez bouleversante lors de cette scène où elle comprend tout d'un simple regard. La saison se termine enfin en beauté avec le retour en force de Jasmine et Crosby qui décident de se marier. Une cérémonie éclair dont j'aurai aimé en voir un peu plus mais une très jolie clotûre pour cette possible dernière saison. Je suis heureuse de savoir qu'il y aura bel et bien une 4ème saison.

 

The killing S2The Killing

Saison 2, 13 épisodes

2 coeurs


Bien que peu spectaculaire et palpitante, j'avais bien accrochée avec l'enquête du meurtre de la petite Rosie Larsen lors de la première saison l'année dernière. Cependant j'ai trouvé cette deuxième saison globalement décevante et inutile. Je trouve que le tout aurait finalement pu être bouclé en 13 épisodes tant les intrigues avaient l'air de faire du sur place cette année. Après avoir passé une nouvelle fois en revue de nouveaux suspects potentiels, c'est finalement au commencement que l'on revient alors que c'est Jaimie qui est responsable de la mort de Rosie. C'était une très bonne idée de montrer cette nuit en flashback afin que tous les doutes soient levés. Le twist de l'implication de Terry était par contre magistral, j'étais loin de l'imaginer. J'ai été séduite dans un premier temps par la théorie du complot prenant place dans les hautes sphères de Seattle mais la réalisation ne m'a pas vraiment emballée. Toute l'histoire autour de la réserve indienne m'a juste soulée et je n'ai pas trouvé les 2 actrices très convaincantes. Il était intéressant d'en apprendre un peu plus sur le passé de Linden bien qu'il était un peu facile de l'enfermer juste après avoir découvert son passé en HP, dommage. On a également découvert Holder sous un autre jour après que Linden lui ai tourné le dos en début de saison. Il est alors apparu plus sombre et violent et ses vieux démons ont refaits surface. Il était judicieux de se débarasser de Jack qui n'était qu'un boulet mais j'aimerais voir le combat de Linden pour récupérer sa garde la saison prochaine, pourquoi pas. 

 

The walking dead S2The Walking Dead

Saison 2, 13 épisodes

2 coeurs


J'ai été très déçue par cette saison qui a pour moi beaucoup perdu en intérêt. La plupart des épisodes de résumait à 30 minutes de bla bla et 10 minutes d'action ce qui m'a vraiment dérangée. Ce n'est pas un secret que le show se concentre principalement sur la psychologie des personnages mais un peu de suspense n'aurait franchement pas été du luxe. L'intrigue autour de la disparition de Sophia aura eu le mérite de semer la discrode dans le petit groupe et son dénouement m'a estomaquée parce que malgré tout, je gardais l'espoir qu'elle soit encore vivante. J'aurai aimé que le deuil de sa mère soit un peu plus exploité par contre. Le plus intéressant dans cette saison aura été sans conteste la descente aux enfers de Shane. On avait déjà eu un apperçu avec sa tentative de violer Lori la saison dernière, pour laquelle je trouve scandaleux qu'il n'y ait eu aucune répercussion, mais là on a atteint un autre niveau après la mort d'Otis. Sa jalousie envers Rick et sa famille n'a évidemment pas aidé et c'est en apprenant la grossesse de Lori que tout a basculé. La scène où il tente de tuer Rick était très esthétique tant par le décor que l'interaction entre les personnages et aura mis en évidence une nouvelle vérité: il ne suffit pas de se faire mordre pour se transformer en zombie. Le finale m'a beaucoup agacée de par ses inepties scénaristiques affligeantes. Se défendre face à une horde de zombies avec des motos et quelque flingues était plus qu'utopique et il était évident que certains ne s'en sortiraient pas. Le petit groupe se retrouve donc obligé de quitter la ferme dans laquelle ils se sentaient en sécurité pour aller vers de nouvelles aventures, une prison parait-il. J'espère une saison 3 un peu plus intéressante.

 

Fairly Legal S2Fairly Legal

Saison 2, 13 épisodes

4 coeurs


Je reste toujours aussi fan de la très pétillante et séduisante Kate Reed. La encore, ce sont bel et bien les personnages qui se font la part belle dans le show remettant au second plan les histoires de médiations, de tribunaux et tout le toutim. Bien évidemment, ce qui est à retenir cette saison ce sont les errances amoureuses de Kate qui ne cesse d'osciller entre Justin et Ben. Apprendre que Justin l'avait trompée a énormément ébranlé Kate dans ses certitudes et l'a poussé à s'éloigner du bel avocat pour finalement se rendre compte que derrière les vannes et les moqueries Ben pourrait être un choix intéressant. Difficile d'imaginer que ce playboy arrogant pourrait être charmé par la pétillante Kate et ce fut finalement le cas, tant et si bien qu'il a très mal pris le fait que Kate le plante pour Justin. Et après de nombreux va et vient et des scènes intenses et pleine d'électricité, Kate décide finalement de mettre un terme à sa relation avec Justin pour prendre son indépendance et devenir la voisine de Ben! Bien que très prévisible, ce twist laisse imaginer de nombreuses péripéties par la suite même si j'ai du mal à les imaginer former un petit couple. J'imagine à nouveau un tango incessant la saison prochaine avant que Kate ne se lasse. Il était intéressant de la voir aussi se remettre en question cette saison et prendre en pleine figure des remarques peu élogieuses sur son comportement souvent puérile et trop sentimental. Peut-être que ce sera l'occasion pour elle d'évoluer un temps seule et de se recentrer sur elle-même. J'ai été déçue que sa coloccation avec Lauren soit aussi peu exploitée alors que je suis sûre qu'elle aurait pu être très drôle vu leurs caractères diamétralement opposés. Lauren qui, elle aussi, a eu son lot de soucis cette année avec les soucis financiers de Reed & Reed. Il était cependant agréable de la voir dans un autre contexte qu'au boulot et sa potentielle idylle avec le milliardaire bad boy pourrait continuer de changer son image, un très bon point. 

 

Et les petites nouvelles

2 broke girls S12 Broke Girls

Saison 1, 24 épisodes

4 coeurs


Depuis mon visionnage du pilot, j'ai suivi très assidument la série pendant toute la saison. Au fil des épisodes, Max et Caroline ont gagné en intérêt et leur amitié n'a fait évidemment que se renforcer même si leur projet de pâtisserie patauge sérieusement. Avec des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres, les deux jeunes filles sont restées drôles et sont surtout devenues très attachantes, j'aime beaucoup la dynamique du duo. Les personnages secondaires ont aussi pris du gallon entre Oleg, Sophie et Han on est servi. Je trouve dommage le départ de Peach qui avait un bon potentiel comique malgré une présence toute relative. J'accroche un peu moins avec Earl qui ne sert pas vraiment à grand chose je trouve. Le finale de la saison laisse supposer un possible succès avec la rencontre avec Martha Stewart mais j'aimerais croire qu'on va les voir ramer et galérer encore plus l'année prochaine, j'ai hâte. 

 

 

Girls S1Girls

Saison 1, 10 épisodes

4 coeurs


C'est probablement la meilleure nouvelle comédie de cette saison 2012. Je suis tombée amoureuse de ces 4 copines de 24 ans qui essayent tant bien que mal de survivre aux histoires de coeurs, de boulot et de copines à New York. Loin de ressembler à Carrie et ses copines, ces 4 copines-là brillent par leur normalité et c'est ce qui les rend si attachantes finalement. C'est un travail de fond, le pilot ne m'a pas transcendée mais j'étais quand même piquée dans ma curiosité et j'ai finalement très bien fait de poursuivre l'aventure. Hanna, la fille banale qui manque de confiance en elle et enchaîne les déceptions se retrouve obligée d'aller vivre chez sa copine Marnie après que ses parents décident de lui couper les vivres après 2 ans d'errance professionnelle. Elle va devoir composer avec les incertitudes de la recherche d'emploi et un copain qui la fuit dès qu'il en a l'occasion. Marnie, quant à elle, a une vie stable mais ennuyeuse avec son petit copain qui déborde d'amour pour elle. Malgré son côté coincé et conventionnel, elle aspire à une vie plus aventureuse et folle à laquelle Jessa va peu à peu l'initier. Jessa, le stéréotype de la jolie fille bobo qui se fout de tout et de tout le monde et n'hésite pas à se fourrer dans des histoires pas possible comme flirter avec son employeur marié. Elle revient d'un périple en Europe et s'installe chez sa cousine, Shoshanna, une ravissante idiote qui brille par sa naïveté et sa tête pleine de rêveries. C'est la première série depuis longtemps où je peux véritablement m'identifier aux personnages qui ne sont ni parfaites ni squelettiques. J'aime les situations improbables, les échecs, les disputes et tout ce qui composent tout simplement la vie d'une fille de 24 ans de nos jours (normal, j'en suis une!). Je trouve finalement la série très bien foutue avec un scénario intéressant, une BO agréable et des twists pas choquants mais drôles et rocambolesques. A voir d'urgence!

 

MisfitsMisfits

Saison 1, 2 et 3, 21 épisodes

4 coeurs


Enfin je me suis mise à cette série qui a connu énormément de succès outre Manche et même en France parmi les afficionados. Malgré mon retard, j'ai dévoré ces 3 saisons en très peu de temps signe évident de la qualité du show. Pour ceux qui vivraient dans une grotte l'ignoreraient encore, il s'agit de suivre un groupe de 6 jeunes condamnés à des TIG et qui se retrouvent affublés de pouvoirs après avoir été frappé par la foudre. Si les aventures à chaque épisode ne sont pas véritablement faramineuses, le tout réside dans les personnages aussi attachants qu'intéressants. Ma préférence va bien évidemment à Nathan, le leader irréverencieux et arrogant du groupe. Tout est sujet à plaisanterie pour lui et il n'hésite pas à martyriser ce pauvre Simon pour tromper son ennui. Bien qu'il n'ait pas eu droit à énormément d'évolution pour son personnage dans les 2 premières saisons, une très grande partie du potentiel comique du show reposait sur ses épaules et j'ai été très déçue d'apprendre le départ de Robert Sheehan pour la saison 3. Il était dommage que son remplacant cherche à l'imiter tuant alors toute possibilité d'intérêt. Avec son côté très timide et réservé, Simon a également énormément de choses à offrir. C'est certainement le personnage qui aura le plus évolué au cours de ces 3 saisons et c'était très agréable de voir ces changements. Sa capacité à devenir invisible collait très bien au personnage que personne ne remarque vraiment. Iwan Rheon est un excellent acteur qui a su rendre son personnage attachant malgré sa bizarrerie et les nombreux tics qui le caractérisent. Aux débuts, il était impensable de le voir entamer une relation amoureuse avec la ravissante Alisha et ce fut pourtant le cas. Elle aussi a énormément évolué depuis les débuts du show et est passé de la jolie fille séductrice et provocante à une jeune fille un peu plus posée et sophistiquée. A eux deux, ils ont formés le couple le plus attachant du show avec leur lot de crises mais aussi de réconciliations. Une idylle qui les aura profondément marqué et fait évoluer positivement. Kelly quant à elle suscite un peu moins l'intérêt de par ses intrigues un peu plus plates mais l'accent de l'actrice est juste génial (à voir absolument en VO sous-titrée!) et Curtis est pour ainsi dire le moins interessant de tous. J'ai vraiment bien accroché avec ce show très différent de ce que l'on a l'habitude de voir. Sur ce point, les british se différencient vraiment des Ricains et réussissent à nous pondre de très belles productions malgré des moyens plus réduits. La saison 1 est centrée sur la découverte des pouvoirs, la saison 2 sur leur apprivoisement et les conséquences sur leur entourage et la saison 3 relance la donne avec de nouveaux pouvoirs. Malgré tout, je reste sceptique pour la saison 4 alors que presque tous les personnages principaux nous auront quitté (il ne restera que Curtis). J'ai envie de croire au potentiel des nouveaux mais ça ve être difficile.


New Girl S1

New Girl

Saison 1, 24 épisodes

3 coeurs


J'avais détesté le pilote  mais j'ai quand même voulu creuser un peu cette série qui présentait malgré tout un potentiel intéressant et je ne le regrette pas! Finalement Jess et ses potes sont assez fun à regarder avec leur manie à se mettre dans des situations pas possible à chaque épisode qui passe. Malgré son côté un peu paumée et nunuche sur les bords, ce n'est finalement pas Jess qui porte tout le ressort comique du show sur ses épaules, loin de là. Je suis tombée amoureuse de Schmidt et ses techniques de dragues foireuses et son côté précieux refoulé, il est juste génial. Winston connaît son lot de situations drôles aussi mais avec un peu plus de retenu et Nick représente à lui tout seul un joyeux bordel. L'amitié entre ces quatre-là est assez communicative, sympathique et donne envie quelque part de faire partie du clan, j'ai maintenant moi aussi une envie irresistible de jouer à True American! Comme la plupart des comédies, elle ne comporte pas vraiment d'intrigue fil rouge et donc pas de cliffhanger mais j'ai quand même hâte de les retrouver l'année prochaine pour peut-être enfin voir Jess et Nick concrétiser leur relation qui sait?!


 

Scandal S1

Scandal

Saison 1, 7 épisodes 

4 coeurs


Le pilote était excellent et le reste de la saison ne m'a pas déçue. J'ai d'abord adoré suivre l'évolution de l'intrigue fil rouge autour de l'affaire adultérine du président. La si jolie et innocente Amanda m'avait totalement bernée et qu'elle ne fut pas ma surprise quand on a découvert que son histoire n'était qu'un tissu de mensonge. La voir finalement être lâchement assassiné n'a fait que relancer l'intérêt pour le tout pour amener à un dénouement très inattendu, j'adore. Cette intrigue et tous les personnages qu'elle impliquait été très agréable à suivre et j'avais envie à la fin de chaque épisode de vite connaître le fin mot de l'histoire, un bel exploit. La relation entre Olivia et le président reste elle aussi une des intrigues phares du show sans jamais tomber dans le mielleux ou le roman à l'eau de roses. On reste le plus possible ancré dans la réalité et c'était intéressant de voir d'une part comment tout avait commencé mais surtout comment faire face au fait que la femme de Fitz est au courant. Leur alchimie pudique est parfaitement retranscrite et je trouve les deux acteurs très convaincants dans cette idylle dévoilée à demi-mots. Enfin j'ai aimé en apprendre un peu plus sur le passé des collègues d'Olivia. Le passé le plus surprenant et intriguant reste évidemment celui de Huck qui flirte avec le serial killer. Ancien agent du gouvernement, les choses qu'il a dû faire pour son pays l'ont profondément ébranlées et le voir proposer à Olivia de tuer pour elle était assez frissonnant dans un sens. Abby aussi semble avoir beaucoup de choses à raconter, j'étais très loin d'imaginer un passé à la Bree Van De Kamp pour elle et ce fut une très agréable surprise. Reste enfin l'innocente petite Quinn qui a semble-t-il une fausse identité ou du moins cache un lourd secret, révélations la saison prochaine. 

 

The la complex

The LA Complex

Saison 1, 6 épisodes 

3 coeurs


Une petite série canadienne sans prétention que j'ai commencé à visionné un peu par hasard et qui fut une jolie petite surprise. Même si voir une bande de jeunes artistes rêvant de succès et de gloire à Hollywood n'est pas vraiment révolutionnaire, il était intéressant de suivre ces 7 personnalités et surtout les difficultés auxquelles elles sont confrontées. J'aime que tous ne veulent pas devenir acteurs, c'aurait été barbant à la longue. On mélange un peu les domaines de prédilections allant de la comédie, à l'humour, à la danse et à la musique. Chaque personnage a son propre rêve et va devoir tout mettre en oeuvre pour tenter d'atteindre son but. Ma préférence va a Colin qui est le seul a connaître succès et gloire grâce à sa série TV à succès mais qui malgré tout n'est pas heureux. Ses tendances auto-destructrices ne sont malheureusement que peu expliquées mais ça me donne envie de creuser plus derrière cette belle gueule et ce sourire ravageur. Raquel est face à un tout autre dilemme puisqu'ancienne star du petit écran, elle se retrouve à devoir faire face à de nombreux refus dû à son âge "avancé" (30 ans c'est le 3ème âge à Hollywood!) et à la recrudescence de jeunes actirces pleines d'espoirs à l'image de la jolie Abby. L'intrigue de Tariq reste la plus surprenante puisqu'elle aborde l'homosexualité de manière assez peu conventionnel: il fallait oser mettre en scène une histoire d'amour entre ce jeune assistant plein de rêve et une grande star du rap. Va s'en suivre une quête incessante d'anonymat pour protéger leur idylle secrète qui va prendre une tournure extrême alors que Kaldrick se sent obligé de tabasser Tariq pour protéger son secret. Une petite série sans prétention qui se laisse facilement regarder malgré le manque de suspense ou d'intrigue fil rouge. J'aime bien.

 

Suits S1

Suits

Saison 1, 12 épisodes 

4 coeurs


Je termine ce tour d'horizon des séries vues cette année par mon dernier coup de coeur en date: Suits. J'en avais vaguement entendu parler et l'ai donc entamée sans grand enthousiasme. J'ai tout de suite accroché avec cette rencontre plus qu'improbable entre Harvey, l'avocat playboy à qui tout réussi, et Mike, le jeune un peu paumé qui rêve de devenir avocat. Ces deux-là se rencontrent par hasard alors que Mike essaie de ne pas se faire attraper par les flics et ça fonctionne dès le départ. Je dois dire que l'intérêt réside en très grande partie dans la relation entre ces deux personnages qui est très vite devenues amicale voire fusionnelle. Le duo est très dynamique et sympathique à voir et c'est agréable de voir un peu du naîf Mike déteindre sur le redoutable Harvey. Les personnages secondaires ne sont pas non plus en reste. Mention spéciale à Donna, la secrétaire d'Harvey, qui est juste géniale, drôle, charmante mais aussi surtout omnisciente. Elle est partout et constitue très régulièrement une aide très précieuse pour les deux leads. Louis incarne à la perfection le vilain méchant adversaire d'Harvey qui fait tout pour l'égaler en vain et Rachel est la très jolie paralegal qui fait tourner la tête de Mike dès le début. A l'image de Fairly Legal diffusée sur la même chaîne, le show ne brille pas par ses histoires juridiques pointues et ses enquêtes palpitantes mais surtout par les relation entre les personnages et leurs interactions. J'adore voir Harvey et Mike se livrer à des joutes verbales affectueuses, Rachel craquer devant l'intelligence de Mike ou encore Donna être géniale. Un show qui a beaucoup de potentiel et fera preuve je l'espère d'une importante longévité.