2x01 1

Scandal

[2x01]- White hat's off

4 coeurs

"I don't perform miracles for the impossible. I make cold calculations about difficult situations and I do NOT take anything I know I won't win. And I WILL win this."- Olivia


C'est avec grand plaisir que je retrouve les aventures d'Olivia Pope et son staff. Fidèle à ce qu'on nous avait offert en première saison, ce premier épisode est divertissant et efficace et, malgré quelques défauts, je reste avide de découvrir la suite de l'histoire. Commencons par parler du mystère autour de l'identité de Quinn qui m'a globalement déçue. J'étais loin d'imaginer des soupçons de terroristes plâner sur elle et toute son histoire faisait un peu tirée par les cheveux. Néanmoins, on reste convaincu de son innocence alors que c'est un personnage doux et profondémant altruiste, et j'adorerais découvrir qu'elle a finalement un côté sombre par la suite. Pour le moment, on reste de son côté et voir le Procureur réclamer la peine de mort m'a estomaquée. Je regarde tellement peu de séries à vocation judiciaires que j'en avais presque oubliée que la peine de mort était encore d'actualité aux US. Ca m'a fait l'effet d'une bombe mais restait totalement cohérent avec les circonstances de l'histoire, Quinn (ou plutôt Lidsay) est tout de même accusée d'être à l'origine de la mort de 7 personnes. Son histoire de kidnapping et de nouvelle identité servie sur un plateau est très difficile à croire dans un premier temps mais vu la confiance inébranlable d'Olivia dans le dénouement du procès et son obstination à vouloir défendre Quinn contre vents et marées, son implication dans toute l'histoire ne faisait aucun doute. Son mystérieux coup de fil à l'origine du dénouement inattendu du procès n'a fait que confirmer la chose et ce ne fut donc pas une surprise de découvrir qu'elle était à l'origine de la nouvelle identité de Quinn. Reste à savoir pourquoi! Il est clair qu'Olivia ne fait jamais rien par hasard et comme elle l'a elle-même rappelé à Quinn, elle base ses décisions sur des calculs dénués de tout sentiments. A ce stade de l'histoire, il est très difficile d'imaginer qui est derrière tout ça et surtout quelles sont ses raisons. Serait-ce la personne qui est véritablement à l'origine de l'attentat qui serait donc le véritable client d'Olivia? Des proches de Quinn influents? Tout est possible mais il est clair maintenant qu'Olivia a embauché Quinn pour garder un oeil sur elle et que son intérêt ne réside pas dans la défaite de Quinn. Cette intrigue me plaît et s'annonce comme le fil rouge de cette deuxième saison.

2x01 3

"You're the First Lady your job is to plant gardens and decorate rooms and let them blog about your clothes. You're ornemental, not functionnal. So don't come into the Oval and try to use your brain because no one cares"- Fitz 

De son côté, Fitz doit jongler entre la perte d'Olivia, une possible guerre au Soudan et surtout sa femme qui cherche avant tout à réhabiliter leur image publique. J'avais oublié qu'elle était vraiment enceinte, je m'étais arrêtée à son idée de fausse fausse couche et ce fut donc une petite surprise pour moi. Malgré tout, elle ne perd pas le Nord et cherche avant tout à servir ses propres intérêts, du moins c'est ce qu'il semblerait. Son petit laïus lors de l'émission de télé était tellement surfait et téléphoné que ça ajoutait encore à ce personnage froid et manipulateur qui finalement se découvre un peu plus vulnérable lorsque Fitz s'énerve contre elle. Ce monologue m'a d'ailleurs glacé le sang par sa froideur et sa condescendance. Fitz n'hésite pas à remettre sa femme dans sa position de jolie potiche et lui rappelle bien que c'est lui le Président. Et c'est là qu'elle se révèle un peu plus humaine, blessée par ces propos mais surtout triste de devoir rester aux côtés de cet homme qu'elle aime profondément et qui en aime une autre. J'aime cette complexité et cette profondeur. Le coup de fil de Fitz à Olivia était tout ce à quoi on a été habitué: plein de tendresse et de retenue. Même si j'aime beaucoup ces scènes, j'ai aussi envie d'une évolution quelconque pour ce couple qui fait affreusement du sur place. Je croise les doigts pour cette saison. Enfin, l'histoire du politicien et de la sex tape ne servait qu'à remplir les trous et surtout à rappeler qu'Olivia est bel et bien la meilleure dans son domaine. Pas grand intérêt. Je trouve aussi dommage que le départ de Henry Ian Cusick ait été expliqué aussi lamentablement mais que voulez-vous, la crise touche tout le monde. Je reste très confiante pour cette nouvelle saison.


-oO° Music °Oo-

"Pass the peas" de The JBs | "Lover rollercoaster" de Ohio Players