1x02 4

Arrow

[1x01]- Pilot & [1x02]- Honor thy father

3 coeurs

Oliver- What's Twilight?

Tommy- Sooo better off not knowing


Annoncée comme la petite soeur de Smallville, Arrow remplit très bien son rôle de drama d'action sur fond de super héros et d'amour épique. Alors que la comparaison est inévitable, j'ai été agréablement surprise de constater que les nouvelles aventures de Green Arrow se voulaient plus sombres, tourmentées et surtout plus adulte que ce qu'on avait pu voir jusque là du côté de Smallville. Les scènes d'action sont très bien réalisées, les scénarios divertissants et les personnages sont attachants et intéressants, c'est un bon début. Après avoir passé 5 ans sur une île japonaise après le naufrage de son yacht, Oliver Queen revient à Starling City en héros bien que marqué par son expérience. Il a perdu son père, sa "copine" dans le naufrage et, retrouver ses habitudes, son manoir (qui ressemble étrangement à celui des Luthor) et son entourage ne va pas s'avérer facile pour lui. Il va devoir composer avec toutes ces personnes qui veulent en savoir toujours plus sur ce qui lui est arrivé tout en menant à bien son plan de venger et honorer la mort de son père. Cette idée de vengeance et de mission me plaît beaucoup puisque plutôt originale par rapport à ce qu'on a pu voir dans le monde des super héros jusque là. Il cherche à faire le bien, certes, mais à sa façon. Il n'est pas du genre à aller chercher le chat de la vieille dans l'arbre mais ses actions restent quand même dans une optique d'honneur et de justice. Sa relation compliquée avec Laurel, bien que classique, me plaît assez, très certainement grâce à l'excellente Katie Cassidy. Mademoiselle n'en finit plus de mettre son grain de sel dans les show de la CW (Supernatural, Melrose Place, Gossip Girl) et son nouveau personnage, loin de la demoiselle en détresse habituelle, me plaît. J'imagine déjà le tango entre les deux personnages à coup de regards plein d'espoirs et d'ambigüité teinté par l'ombre de la tromperie d'Oliver avec la soeur de Laurel et de la partie de jambes en l'air entre cette dernière et Tommy, le meilleur pote qui, pour le moment ne sert pas à grand chose. Un beau programme! Du côté des intrigues fil rouge, pour le moment, c'est assez maigre alors que l'idée du complot, vu des dizaines de fois, ne m'inspire rien de passionant. Apprendre que la mère d'Oliver est impliquée dans le sabotage du yacht n'était pas une surprise et j'ose espérer du mieux pour la suite et surtout du plus croustillant. 

1x02 3


-oO° Music °Oo-

 "We are the champions" de Queen | "Levels" de Avicii | "Playing in the dark" de Jeremy Thurber | "Gloryhole" de Trust | "C'mon doll" de My Goodness | "Blow" de Ke$ha | "Babes" de Icky Blossoms | "Apparitions" de The Raveonettes