1x05 1

666 Park Avenue

[1x05]- A crowd of demons & [1x06]- Diabolic

0 coeurs


Il semblerait que le show ait beaucoup de mal à se remettre dans le droit chemin vu la pente glissante dans laquelle il s'est embourbé. Les épisodes sont de plus en plus insipides et ennuyeux et je me demande sérieusement si ça vaut la peine de continuer le visionnage. Ma curiosité pour le Drake faiblit de semaine en semaine alors que les défauts se font de plus en plus omniprésents. J'en ai marre de voir Jane et Henry risquer leur vie tellement souvent que c'en est devenu routinier. Sans surprise, Jane s'est retrouvée dans la ligne de mire d'un serial killer en carton le soir d'Halloween et on a alors eu droit à tous les clichés possibles et imaginables. Le suspense était inexistant tant on voyait les évènements venir à l'avance et le jeu de Rachael Taylor ne brillait pas par sa crédibilité. Le dénouement autour des oiseaux était un peu trop facile mais j'aime bien cette référence au célébre film d'Hitchcock. Bien évidemment, quand il s'agit de raconter ce qui lui est arrivé, Jane passe pour une folle alors que tous les indices ont mystérieusement disparus et amène Henry à s'interroger sur la santé mentale de sa belle. Toutes ces inepties auront au moins eu le mérite d'ébranler ce couple si ennuyeusement heureux pour, peut-être, mener à une rupture. C'est tout ce que j'espère en fait! L'arrivée dans l'équation de la jolie chargée de communication va très certainement compliquer l'affaire alors qu'elle cherche à aider Henry à poursuivre une carrière politique. Affaire à suivre!

1x05 2

"When I do call you, it'll be in your best interest to answer"- Gavin

Même le si fascinant Gavin perd de sa saveur avec cette histoire de boîte magique. Impossible de ne pas penser à Pretty Little Liars alors qu'il reçoit des textos menaçants et énigmatiques d'un corbeau rendant le tout complètement ridicule et assez drôle. Il est surprenant de le voir aussi attaché à Olivia, je pensais que c'était un couple de façade pas vraiment amoureux. Il semblerait que ce soit effectivement le cas alors qu'il n'hésite pas à remuer ciel et terre pour protéger Olivia qui fait toujours malheureusement de la figuration. Sa confrontation avec Shaw était tout à fait délicieuse alors qu'il offre à son rival une tête coupée plutôt que des billets verts mais j'ai du mal à m'intéresser à cette boîte qui semble renfermer un mal très puissant. Le retour de Kandinsky ne m'inspire rien de bon en plus. Enfin, cette histoire d'adultère entre Brian et Louise prend une tournure intéressante alors que les soupçons se portent finalement sur Louise et ses rendez-vous secrets avec son médecin. En apprendre un peu plus sur le passé trouble de Louise était plutôt une bonne chose mais n'a pas réussi à rendre toute l'intrigue plus intéressante. Il faut se ressaisir et vite!


-oO° Music °Oo-

"Into the black" de Chromatics | "I'm your boogie man (sex on the rocks mix)" de White Zombie | "The stations" de The Gutte Twins