4x05 2

The Vampire Diaries

[4x04]- The Five & [4x05]- The killer

3 coeurs

"I'm sorry mate. You won't answer so I just assume that you're back to being...how did you phrase it? Oh yes, my little bitch"- Klaus


Les impressions que m'ont laissé ces deux épisodes sont très différentes. Alors que le premier m'a énormément déçu et atterré, le second remonte un peu plus le niveau et laisse présager des rebondissements potentiellement intéressants. La transformation d'Elena est, jusque là, l'intrigue qui m'agace le plus. J'était très enthousiaste à l'idée de ce changement radical qui pourrait rendre ce personnage un peu plus intéressant et enfin justifier son omniprésence dans les intrigues du show. Il est évident que ce changement ne se fera pas en une nuit mais j'aurai préféré que toutes ces pleurnicheries nous soient épargnées. D'après sa promo, l'épisode 3 s'annonçait alléchant alors qu'on nous faisait miroiter Elena en soirée la bouche en sang dansant langoureusement avec Damon. La réalité fut bien différente. J'aime beaucoup l'analogie entre le sang humain et une drogue dure pour Elena. Après y avoir goûté, elle a du mal à se contrôler et en veut toujours plus. L'idée de Damon de lui apprendre à se nourrir était une bonne idée sur le papier et tenait la route mais, bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu et c'est lors d'une soirée étudiante, où soit dit en passant Damon et Elena sont entrés sans invitation, que tout va déraper. Je me suis beaucoup amusée en la voyant enfin lacher prise et s'amuser tout simplement malgré le fait que j'ai trouvé grotesque et très peu cohérent qu'Elena morde autant de gens à la carotide en toute impunité, c'est une blessure grave normalement non?! Sa prise de conscience et ses pleurnicheries face à Bonnie étaient ridicules et sonnaient affreusement faux et la shame spiral dans laquelle elle se retrouve me tape sur le système. Dans la même, veine, elle nous révèle une animosité jusque là réfrénée alors que Connor s'en prend directement à Jeremy et commet l'idiotie de le mordre avant de lui casser la nuque. Bien évidemment, il avait prévu le coup et je l'imagine bien s'être injecté du venin de loup garou, d'où les hallucinations d'Elena. Quelle cruche!

4x04 3

Caroline- I know all of Ty's buddies and I haven't heard about you so how about we cut the crap?

Hayley- Yeah, I don't do teen drama take it up with Ty.

A côté de ça, j'ai eu du mal à me passionner pour l'histoire autour des Five qui m'a juste barbée. On a un peu trop eu droit à ce genre de flashbacks à l'arrivée des Originals et je n'accroche plus vraiment avec ces scènes en perruque même si je reste quand même curieuse d'en savoir plus alors que Jeremy semble avoir rejoint le club. Cette idée d'un remède au vampirisme est absolument grotesque et débarque comme un cheveu sur la soupe comme la solution miracle. J'espère sincèrement que ce n'est qu'une légende et qu'on s'en rendra compte rapidement. Voir Elena faire marche arrière serait une belle hérésie et bien trop facile. Le retour de Bonnie ne m'inspire rien de particulier pour le moment alors qu'il semblerait qu'elle soit revenue pour jouer les dindons de la farce. La voir accorder naïvement une totale confiance au beau professeur Shane est agaçant mais il aura au moins le mérite de lui redonner l'envie de pratiquer la magie. Reste à savoir quel est son intérêt dans tout ça. Enfin, l'intrigue autour d'Hayley, Tyler et Caroline avance doucement alors que les deux jeunes filles se sont rencontrés. La réaction de Caroline était totalement en accord avec sa personnalité alors qu'elle sort les crocs sans vraiment se poser de questions mais la réaction d'Hayley était assez drôle et m'a beaucoup fait pensé à Faye, alors qu'elle se la joue peu concernée et laisse Caroline sur le carreau. L'explication de Tyler pue le mensonge et je suis persuadée qu'il cache quelque chose à Caroline, ça promet. 

4x05 3


-oO° Music °Oo-

"Kill your heroes" de AWOLNATION | "Sweat" de Hard Fi | "Glamour" de Anders Magna | "Feel so close (Benny Benassi remix)" de Calvin Harris | "Happening" de Olivia Broadfield | "Smother" de Daughter | "Tick" de Yeah Yeah Yeahs | "Keep on running" de CatPower | "The light" de The Album Leaf