Revenge

Saison 3 - 22 épisodes

4 coeurs

revenge s3

C'est un beau comeback que nous a offert la série cette année. Je me suis sacrément régalée à voir Emily passer à la vitesse supérieure de ses envies de vengeance. J'ai trouvé dommage d'utiliser la même mécanique que pour la première saison avec la fusillade et le retour en arrière mais bon, ça ne pouvait pas être parfait. J'avais mes petites théories sur la personne ayant tiré sur Emily et j'ai été très étonnée d'apprendre que c'était en fait Daniel, îvre et furieux, qui a tiré sur son épouse après avoir découvert ses véritables intentions. J'étais très loin d'imaginer que les Grayson parviendraient enfin à exposer au grand jour les mauvaises intentions d'Emily et je voyais encore moins Daniel tout découvrir. Ca nous aura permis de faire un très grand pas en avant et aura donné une toute nouvelle dynamique aux relations entre les personnages. J'ai adoré voir Emily et Daniel se déchirer à la manière de Conrad et Victoria mais je regrette que Daniel soit devenu aussi ignoble dans le processus. Je n'aimais déjà pas beaucoup ce personnage que j'ai toujours trouvé insipide et sans relief mais alors ce revirement à 180° était un peu trop radical. Il n'hésite plus à user de la force pour obtenir ce qu'il veut, quitte à manipuler la vérité et franchir les limites de la légalité. Même si une telle évolution était prévisible, je trouve dommage d'avoir autant précipité la chose rendant le tout complètement invraisemblable. C'est comme la plupart des rebondissements de cette saison tous plus tirés pas les cheveux les uns que les autres mais qui restent, globalement, assez divertissants. Le retour de l'ex-femme de Conrad, ennemie jurée de Victoria, nous a offert de beaux moments de confrontations entre les deux femmes mais je suis tout de même restée sur ma faim. Apprendre que c'était en fait elle la mère de Jack n'avait ni queue ni tête et je n'ai ressenti aucune sorte d'empathie pour son problème d'alcoolisme, bon débarras! L'arrivée de Pascal dans le mix aura redonné un semblant d'histoire d'amour à Victoria, il était temps, et nous aura offert de belles scènes de "comédies" avec des répliques en français à ne plus savoir qu'en faire et un Olivier Martinez qui se révèle être un très mauvais acteur! Là aussi, bon débarras et j'ai trouvé son assassinat à la "flip-flap" très drôle pour ma part! J'ai un peu plus de mal avec l'importance grandissante de Margaux qui est maintenant officiellement devenu un personnage récurrent de la série. Sa naïveté doublé de sa confiance mal placée m'agaçent au plus haut point mais en même temps, il faut bien un dindon de la farce! Enfin, pour en revenir à notre principale intéressée, je trouve qu'Emily a plutôt gardé le cap cette année et a su nous surprendre par son efficacité et son inventivité, un très bon point. Les pertes de mémoires, la bataille avec la fille de Takeida n'auront été que de petits contre-temps, bien heureusement, et j'ai hâte de voir ce qu'elle nous réserve l'année prochaine. La façon dont Victoria a découvert son secret était un peu trop facile malheureusement (en 5 minutes c'était plié) mais le cliffhanger laisse présager des choses intéressantes pour l'avenir. Je reste plus ou moins confiante!