Bitten

Saison 1 - 13 épisodes

Fantastique, drame

3 coeurs

Bitten S1

Une jolie petite surprise pour cette petite série sans grande prétentions mais qui s'en sort plutôt pas mal. Je n'attendais pas grand chose du show mais j'étais curieuse de voir le nouveau projet de Laura Vandervoot (Smallville, V, Instant Star) et je ne regrette pas d'avoir tenté le coup! Cette série, tiré encore d'un livre, nous plonge dans la vie d'Elena, seule femme ayant survécu à la morsure d'un loup-garou. Après avoir tenté de fuir cet univers sanglant et refait sa vie à Toronto, elle se retrouve une nouvelle fois face à ses obligations vis-à-vis du Pack mené par Jeremy censé gouverner et maintenir l'ordre face aux Meutes rebelles. J'ai beaucoup aimé être plongée dans ce nouvel univers avec ses règles et ses obligations. Cette idée d'instaurer une hiérarchie entre les loups-garous me plaît bien et toute l'intrigue autour de la rébellion des Meutes était plutôt bien menée. Les scènes d'action étaient réussies et bien chorégraphiées, mention spéciale aux combats ayant pris place dans le season finale qui étaient très esthétiques, j'ai adoré. La grande solidarité qui existe entre les membres du Pack, qu'ils soient de la même famille ou non, m'a beaucoup plu et j'ai pris beaucoup de plaisir à les voir tous se serrer les coudes quoi qu'il arrive. Malgré le fait qu'elle était largement prévisible, j'ai trouvé la relation entre Clay et Elena très intéressante à regarder. Le ressentiment d'Elena face à Clay est totalement compréhensible mais l'explication de son acte a rendu Clay bien plus sympathique à mes yeux étant donné qu'il l'a fait pour lui sauver la vie. J'aime son côté rustre et violent mais le voir s'attendrir face à Elena est touchant. Je ne sais pas trop quoi penser de leur faux-pas mais il est évident que les répercussions vont être explosives, surtout vu la réaction de Philip, le fiancé d'Elena. J'aime aussi le fait qu'Elena soit une femme forte et déterminée n'ayant aucun mal à imposer son caractère dans ce monde d'hommes, c'est agréable à voir. Après, il faut être honnête, la série pêche par certains moments notamment sur les effets spéciaux. La transformation en loup-garou pique les yeux et est très loin de l'excellent visuel d'Hemlock Grove. Heureusement, on les voit assez peu globalement. Je regrette aussi que le show joue à ce point la carte du sexy et n'hésite pas à déshabiller ses personnages dès que possible, sans véritable justification. La première scène du pilot est tout de même une scène de sexe, ça annonce la couleur, et je pourrai presque compter le nombre de scènes où Clay avait un t-shirt sur les doigts d'une main! Malgré quelque longueurs par-ci par-là, je reste assez confiante pour la suite étant donné la qualité du finale et du cliffhanger.