1x04

[1x02] - Sole searching

[1x03] - Liar liar pants on fire

[1x04] - There's no place like homecoming

[1x05] - Tell me what you want what you really really want

3 coeurs

Cette série est incroyablement touchante de sincérité et de simplicité. Les personnages, bien que parfois un peu caricaturaux, sont très attachants et j'aime chaque semaine en apprendre un peu plus sur eux. Sans grande surprise, Kara est bien plus qu'une simple mean girl. Elle est méchante avant tout pour cacher un mal-être profond alimenté par sa relation compliquée et conflictuelle avec sa mère absente et égocentrique. C'est peu banal de voir ses parents divorcer parce que sa mère entretient une relation avec sa nounou et il est compréhensible que Kara vive les choses très difficilement et ai décidé de se tourner vers l'alcool ou les drogues pour noyer cette détresse. Ses remarques assassines et sa désinvolture sont parfois drôles parfois tristes mais j'espère en apprendre plus sur cette fille qui a finalement un coeur, malgré ce qu'on pourrait croire. Ses interactions avec ses camarades restent pour le moment assez simples mais j'ai bien aimé la voir faire équipe avec le si transparent Dash dans le dernier épisode. C'est pour le moment le seul personnage dont on ne connaît pas grand chose et le voir s'exprimer à travers son art était très intéressant. Même si le triangle amoureux entre Jordi, Leo et Emma m'agace tant il est prévisible, il est intéressant de voir les choses évoluer entre eux et individuellement pour chacun. L'arrivée de la mère de Jordi était une jolie petite surprise mais j'ai regretté la voir partir après avoir témoigné tant de bons sentiments envers son fils. Je l'imaginais bien plus combative que cela et je la vois déjà revenir dans quelque épisodes malgré l'émancipation de Jordi. La maladie d'Emma, qui est la seule à être psychologique, est pour le moment la plus intrigante je trouve. C'est une maladie très insidieuse et malsaine dont il est très difficile de se défaire surtout quand les gens vous admirent pour votre maigreur. Malgré sa beauté et sa popularité à l'hôpital, Emma est en réalité une jeune fille bien mal dans sa peau qui a semble-t-il vécu une scolarité traumatisante et cherche avant tout à se faire accepter. Ce moment où elle repousse son plateau à la fin de l'épisode 4 était assez triste et décevant. Je la voyais bien entamer un changement dans ses habitudes alimenatires. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour elle. J'espère en apprendre un peu plus par la suite sur sa famille et son traitement sur lequel on ne sait rien pour le moment. Enfin il y a Leo qui a beaucoup de mal à accepter son handicap surtout depuis que Jordi a eu la chance de garder sa jambe. Leur amitié en a pris un sacré coup et voir Jordi s'intéresser à Emma n'arrangera rien bien sûr. Sa combativité a déjà été mise à rude épreuve mais j'espère en apprendre un peu plus sur lui, sa vie d'avant et même sa relation avec Emma qui a l'air bien compliquée. J'ai un peu plus de mal à m'intéresser au petit Charlie qui ne se résume qu'à une voix off et des apparitions dans les limbes pour le moment. Je n'adhère pas vraiment à cette idée où les personnages peuvent interagir avec lui dès lors qu'ils sont inconscients. Malgré cela, son histoire révélée dans le 5ème épisode était assez touchante et m'a donné envie d'en apprendre plus sur lui, une fois qu'il se sera réveillé!

1x05 3

-oO° Playlist °Oo- "I" de Kendrick Lamar | "Heal" de Tom Odell | "Nothing stays the same" de Luke Sital-Singh | "Morning sun (Dillon Francis remix) de Strange Talk | "L.A. Love" de Fergie | "Boots & boys" de Ke$ha | "Give up the ghost" de Rosi Golan feat Johnny McDaid