Betrayal 1x02 1

Betrayal

[1x02]-Except when a bear is chasing you à [1x10]- Number 16

1 coeur


 Je ne me suis jamais vraiment éclatée en visionnant l'aventure adultérine de Sara et Jack et je crains que les choses n'aillent pas en s'arrangeant par la suite. Cette histoire censée révolutionner la vie de nos 2 protagonistes manque cruellement de relief, d'alchimie, de passion et de folie. On en vient presque à se demander pourquoi est-ce qu'ils s'évertuent à maintenir à flot cette histoire aussi plate et dénuée d'intérêt. Cette histoire ne m'inspire aucun frisson et les voir sombrer aussi rapidement dans la monotonie conventionnelle du couple de quadra lambda m'ennuie terriblement et c'est bien dommage. Il est vrai que les personnages n'ont pas un fort potentiel ni un charisme transcendant mais j'étais à moitié confiante et surtout curieuse de voir la suite après avoir visionné le pilot. J'aurai aimé que leur capital sympathie soit un peu plus développé histoire qu'on en ait quelque chose à faire quand Sara fond littéralement en larmes alors que Jack la plante pour passer du temps avec sa famille. Finalement, ce ne fut qu'une succession de rendez-vous secrets insignifiants et, une pile de mensonges plus tard, j'ai été très heureuse de constater que les époux cocus n'allaient pas rester bien longtemps dans l'ignorance. Je m'attendais à ce que le secret perdure jusqu'à la fin de la saison pour une révélation finale pleine de rebondissements mais ce n'est finalement pas plus mal que Drew ait découvert aussi rapidement le pot-aux-roses récupérant au passage un peu plus de crédibilité concernant son travail d'enquêteur. Malgré cette petite lumière au bout du tunnel, la façon dont les 2 familles font face à l'adversité m'a une fois de plus déçue. Les époux cocus ne restent guère énervés plus d'un épisode et j'ai été surprise de voir chacun se remettre de la nouvelle en un battement de cils. Seuls les enfants semblent affectés et encore, la pilule passe aussi un peu trop facilement. Un peu plus d'émotion n'aurait franchement pas été du luxe! Ca rame, ça patauge et cette histoire censée prendre la plus grande place du show n'a rien de franchement révolutionnaire.

Betrayal 1x02 2

A côté de ça, l'enquête autour du meurtre de Lou n'attise pas franchement les foules tant son rythme est lent, prévisible et peu original. Les soupçons se portent progressivement sur plusieurs suspects potentiels, certains témoins corrompus disparaissent dans la nature et tous les regards sont tournés vers Thatcher, le parrain de Chicago. Malgré tous ces efforts évidents, James Cromwell peine à installer son autorité en tant que grand méchant homme d'affaires corrompu et était mille fois plus effrayant en tant que Docteur fou dans American Horror Story:Asylum! Le personnage n'a aucun charisme ni intérêt et cette tentative de l'humaniser lors de l'épisode flashback n'a fait qu'empirer les choses. Depuis le début, il était évident que TJ n'était pas l'assassin tant recherché mais j'étais loin d'imaginer qu'il s'agirait en fait du propre fils de Jack pour des raisons pour le moment obscures. Même si ça n'a pas été évoqué explicitement face caméra, ça semble plutôt évident maintenant et explique beaucoup de choses. Malheureusement, le fait que cette intrigue centrale n'ait pas été plus mise en avant a eu pour effet que la révélation m'a laissé de marbre tout comme ce ridicule cliffhanger où Jack avoue avoir commis le meurtre. Pour devenir le thriller à rebondissements qui nous a été promis dans les premières minutes du pilot, il faudrait opérer un changement à 180° pour 2014 et secouer un peu tous ces personnages mous et insipides pour leur donner une véritable épaisseur, une bonne fois pour toutes! Je ne vous garantie pas de critique de la suite.


-oO° Music °Oo-

"Hey" de Pixies | "Talking in your sleep" de The Civil Wars