Critiques, séries et bla bla bla

Parce que parler séries me manque...

Sans titre 2

Bon ça va faire presque 2 ans que ce blog est laissé à l'abandon du fait de mon nouveau blog voyage qui prend pas mal de mon temps. Mais ça ne veut absolument pas dire que j'ai laissé tomber mes séries préférées, loin de là! J'en regarde toujours énormément à la fois et ces derniers temps, j'ai ressenti à nouveau le besoin de partager mes coups de coeur/coups de gueule en la matière. C'est pour ça que j'ai décidé de créer le groupe Facebook "Critiques séries et bla bla bla" qui sera un espace d'échange et de discussion autour de nos séries préférées. Si ça te dit de continuer de me suivre ou si tu as envie de contribuer, n'hésite pas à nous rejoindre! 

Posté par serimaniak à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 mars 2015

Nouveau blog!!!

Présentation blog

Salut à tous!! Après plus de 4 mois de travail acharné, j'ai le plaisir de vous présenter notre nouveau bébé: Voyageurs Sans Frontières! Carnets de voyages, conseils, bons plans, nous vous ferons partager toutes nos expériences et toutes nos astuces pour préparer au mieux votre propre voyage. Venez découvrir nos aventures au Cap-Vert avec au programme trek dans les montagnes, quad au creux de volcans ou encore dégustation de langoustines ultra fraîches! N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques, questions, suggestions et restez connecté, via la newsletter ou les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Youtube, Hellocoton), nous vous présenterons un article par semaine! A très bientôt je l'espère!

Posté par serimaniak à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 févr. 2015

Bilan de la saison 2014/2015

Vous l'avez remarqué, je ne suis plus vraiment présente sur le blog et je m'en excuse. Je suis en plein dans la préparation d'un nouveau blog de voyage qui va vous permettre de suivre mes aventures à l'étranger mais aussi et surtout la préparation et la réalisation de mon tour du monde en 2016. Je vous parlerais de mes coups de coeurs, mes coups de gueules, mes bons plans et mes conseils pour découvrir, partager et voyager à petit prixCa me prend énormément de temps et il faut dire qu'entre ce nouveau blog, mon travail à temps plein et les séries (j'ai actuellement 20 épisodes de retard, du jamais vu!!) c'est compliqué! Je vous propose donc ici, pour ce qui sera très certainement mon dernier article, une grosse revue de tout ce que j'ai vu cette année avec mes coups de coeur mais aussi, bien évidemment, mes coups de gueule. Ce sera un article évolutif que je mettrai à jour régulièrement jusqu'à la fin de l'été environ donc n'hésitez pas à venir régulièrement faire un tour par ici! Il vous suffit de cliquer sur la photo pour accéder à la critique correspondante. A bientôt et merci!! :)


the newsroomonce upon a timeMozart in the JungleAHS Freak showParenthoodthe affairhtgawmSuitsgirlsred band societypretty little liars

THE NEWSROOM - SAISON 3 | 3 coeurs

Cette année j'ai dû dire aurevoir à l'une de mes séries préférées. Faute d'audience, les employés d'ACN ont dû baisser le rideau et je trouve que c'est l'un des plus gros gâchis de ces dernières années. Je m'étais franchement attachée à cette équipe de journalistes névrosés, maladroits et incroyablement humains. Leurs vies professionnelle et personnelle étaient indéniablement liées et c'est à une vraie famille que l'on se retrouve forcé de dire aurevoir. Je regrette que les intrigues de cette saison aient été un peu en dessous en terme de qualité mais je dois dire que le final m'a beaucoup touché et j'ai trouvé que c'était une excellente idée de boucler la boucle ainsi. Ils vont beaucoup me manquer. 

ONCE UPON A TIME - SAISON 4 | 0 coeurs

Après 12 épisodes d'intense souffrance, je me suis vue obligée de laisser tomber OUAT qui avait pourtant très bien commencé pour finalement décliner graduellement au fil des années. J'en ai ma claque d'entendre parler de la Reine des Neiges dans tous les sens et l'inroduction d'Elsa et Anna à Storybrooke cette année m'avait profondément irritée. Mes réticences se sont confirmées tant les histoires de ces personnages se sont avérées être creuses et inintéressantes. Le personnage de l'excellente Elizabeth Mitchell était caricatural au possible et ne parlons pas de la si douce et innocente Elsa, d'un ennui mortel! Les intrigues des personnages principaux étant tout aussi dénuées d'intérêt cette année. Entre Snow qui a été relayé au rang de femme au foyer désespérée, Emma et Hook qui forment un couple sans aucune alchimie ou encore Regina qui est devenue un peu trop gentille, c'était du grand n'importe quoi. Il était donc temps pour moi de dire adieu à Storybrooke. 

MOZART IN THE JUNGLE - SAISON 1 | 3 coeurs

Sans être franchement révolutionnaire, cette série m'a très agréablement divertie en me faisant découvrir le monde de la musique classique qui m'est totalement inconnu. J'ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur les codes qui régissent ce monde que je perçois comme un peu moins élitiste qu'auparavant. Rodrigo et Hayley, les deux personnages principaux, forment un duo très intéressant et portent véritablement la série sur leurs épaules. Très différents mais aussi très similaires, il était intéressant de les voir jouer des coudes et travailler dur pour s'imposer face à des gens qui ne les prenaient pas au sérieux, chacun à leur façon. Et même si les dernières scènes annoncent un changement qui ne m'inspire rien de bon, je prendrai plaisir à suivre la seconde saison. Je trouve dommage que les personnages secondaires n'aient pas vraiment brillé cette année mais j'ose espérer qu'ils auront un peu plus de considération l'année prochaine. 

AMERICAN HORROR STORY: FREAK SHOW - SAISON 4 | 0 coeurs

Très très grosse déception pour cette saison que j'attendais pourtant beaucoup. Si le premier épisode était plutôt réussi, le reste s'est avéré n'être qu'un joyeux bordel sans queue ni tête. Ce n'était qu'une succession de meurtres et scènes sanglantes sans véritable intérêt et sans aucun enjeu. Les freaks n'ont pas vraiment su attirer ma sympathie si bien que les décès de certains ne m'ont fait ni chaud ni froid. Jessica Lange est éternellement enfermée dans le même genre de rôle (pas étonnant qu'elle souhaite quitter la série), les acteurs récurrents semblent s'ennuyer et les nouveaux venus ne m'ont pas du tout convaincu. Mention spéciale à Dandy, le gosse de riche capricieux et psychopathe qui n'aura finalement servi qu'à nous taper sur les nerfs. J'imaginais que ce personnage aurait un intérêt quelconque, un rôle particulier à jouer, eh bien non! Regarder les derniers épisodes fut une véritable souffrance et j'ai même zappé les dernières 30 secondes alors que le streaming ramait! Heureusement que la saison prochaine prendra place dans un tout autre univers!

PARENTHOOD - SAISON 6 | 4 coeurs

Après Brothers & Sisters il y a quelque temps, c'est avec grande tristesse que j'ai dit aurevoir à la famille Braverman qui nous quitte après 6 ans de bons et loyaux services. Je m'étais beaucoup attachée à cette grande et belle famille bourrée de défauts et de drames mais aussi pleine d'un amour inconditionnel. Sans grande surprise, j'ai été heureuse de constater que chacun avait droit à son happy end même si je regrette que certains personnages aient été mis de côté. Je pense notamment à Drew et Haddie dont la présence dans le dernier épisode n'a servi qu'un soucis de cohérence parce qu'au final, on ne sait pas trop ce qu'ils deviennent. J'aurai aussi aimé en apprendre plus sur la nouvelle vie d'Amber qu'on n'a fait qu'effleurer même si les flash forward nous en ont donné un petit apperçu. Ma préférence va au dénouement heureux pour Joel et Julia qui, bien que prévisible, m'a fait chaud au coeur. J'avais beaucoup aimé la façon dont leurs problèmes avaient été traités, avec énormément de réalisme et sans parti pris, et je suis heureuse de voir qu'ils se sont enfin retrouvés et ont eu la chance d'accueillir un nouveau membre dans leur famille. Je regrette cependant l'épilogue qui n'en était pas vraiment un, pour enchaîner sur le véritable épilogue, et j'ai trouvé cette partie de baseball un peu bizarre. Malgré tout, je dis aurevoir à une série qui restait unique dans mon paysage télévisuel, le dernier drame familial. 

THE AFFAIR - SAISON 1 | 3 coeurs

Malgré quelque défauts et quelque longueurs, le pilote m'avait intrigué et j'avais eu envie de suivre et surtout comprendre l'histoire adultérine de Noah et Alison. J'avais trouvé intéressante l'idée de raconter l'histoire du point de vue de chacun des personnages et de surtout constater de grosses différences mais je dois dire que ce mode de narration assez monotone m'a pesé à la longue. Néanmoins, je trouve l'histoire très bien menée puisque, malgré une mer calme en apparence, les remous ne sont jamais bien loin et nous emportent volontiers. Je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages, malgré leur profonde humanité, mais c'est plutôt le mystère autour de ce décès (ou ce meurtre?) qui me tient en haleine. Même si une fois la saison finie on connait l'identité de la victime, il reste encore énormément d'interrogations et les dernières scènes du finale étaient un merveilleux pied-de-nez! J'ai hâte de savoir comment Noah et Alison en sont arrivés là!

HOW TO GET AWAY WITH MURDER- SAISON 1 | 4 coeurs

Ce nouveau cru de l'univers de Shondaland était tout à fait satisfaisant. Du mystère, des mensonges, des meurtres, tous les ingrédients étaient réunis pour obtenir une saison plus que correcte qui a su nous tenir en haleine jusqu'au bout. Même si je trouve qu'Annalise Keating a bien moins de charisme qu'Olivia Pope, j'ai trouvé Viola Davis très convaincante et assez secrète pour piquer ma curiosité. Cette femme pleine de contradictions n'a très certainement pas fini de nous surprendre et j'ai beaucoup aimé la voir flirter avec la loi et l'éthique tout au long de cette saison! Malgré leur implication dans l'un des meurtres de la saison, j'ai eu plus de mal à me passionner pour ses étudiants. L'épisode de Noël est arrivé à point nommé et a parfaitement rempli son rôle de nous en apprendre un peu plus sur leur passé (qui aurait cru que Laurel était latina!) mais ils manquent encore de profondeur à mon sens. La révélation du tueur de Lila m'a laissé perplexe, je soupçonnais une autre personne de l'entourage d'Annalise, mais le meurtre révélé dans les dernières minutes n'a fait que soulever plus de questions! Vivement la suite!

SUITS- SAISON 4 | 2 coeurs

Beaucoup de déception pour cette saison brouillonne et pleine de défauts. Malheureusement, il apparaît que les scénaristes ne savaient pas vraiment sur quel pied danser. Malgré le fait que les relations entre les personnages ait été vraiment mises à l'épreuve cette année, les résolutions proposées étaient bien trop simples et pleines de bons sentiments amenant une énorme déception à chaque fois. Que ce soit pour les problèmes de Mike et Rachel, le départ de Mike, la promotion forçée de Louis ou sa colère noire contre Mike, rien n'a duré ni laissé de véritable traces et c'est aujourd'hui presque comme si de rien n'était! Très frustrant et du coup sans grand intérêt! J'ai apprécié en apprendre un peu plus sur la vie personnelle de Jessica. Bien que toujours très méfiante, la voir baisser sa garde face à Jeff était très agréable et rafraîchissant, un très bon point! J'ai trouvé dommage le départ de Katrina, qui formait un duo d'enfer avec Louis. Je trouve qu'elle aurait eu encore de belles histoires à raconter. Enfin, les quelque apparitions de papa Macht étaient très réussies! La complicité avec son fils, qui interprète Harvey, crevait l'écran et était très attendrissante, j'espère qu'on en aura quelque unes l'année prochaine. Du côté des cliffhangers, je suis assez mitigée. Cette fois c'est la relation fusionnelle entre Harvey et Donna qui est mise à l'épreuve et, même si ça pourra être intéressant d'exploiter leur lien si spécial, je crains déjà un happy end un peu trop happy.

GIRLS- SAISON 4 | 3 coeurs

Ce fut un grand plaisir de retrouver nos 4 Girls même si franchement, il ne leur arrive toujours rien de bien extraordinaire. Je me suis beaucoup amusé à suivre les aventures d'Hannah dans l'Iowa. Son égocentrisme et son égoïsme arrivent à son paroxysme cette année mais ce qui est amusant c'est que ça ne la rend que plus humaine et attachante. Sa carrière d'écrivain en a sacrément pris un coup et la remise en question fut compliqué pour elle mais j'ai beaucoup apprécié la voir remonter la pente une fois la saison achevée. Elle a un nouveau travail et a enfin réussi à s'affranchir de l'emprise qu'Adam avait sur elle, une très grande avancée! La carrière musicale de Marnie ne m'inspire par contre rien de bien particulier. Ces chansons folk et romantiques sont sympathiques mais pas transcendantes et, encore une fois, j'ai été contente de la voir se libérer de Desi qui ne faisait que la tirer vers le bas. J'epère la voir briller l'année prochaine :)! L'errance de Shoshanna cette année m'a semblé très familière et sa difficulté à trouver un travail sorti de l'université a été traité je pense avec beaucoup de justesse et d'humour. J'aurais aimé la voir évoluer dans son nouvel environnement lors des dernières images de l'épisode et j'ai tellement hâte de la voir au Japon! Le choc culturel promet de beaux moments de comédie! Bien plus ennyante voire pathétique, l'errance de Jessa cette année m'a profondément agacée. Je trouve que le personnage est sous-exploité depuis bien trop longtemps maintenant et j'espère que son idée de reconversion professionnelle portera ses fruits, il serait temps qu'elle trouve sa voie! Vivement la suite!

RED BAND SOCIETY- SAISON 1 | 3 coeurs

Même avec un concept assez original et frais, la série n'a malheureusement pas convaincue et a été annulée. Je m'étais prise d'affection pour cette bande d'ados paumés et solidaires quoi qu'il en coûte mais il faut dire que le show était bancal et les épisodes inégaux. Les multiples histoires d'amours compliquées ont pris un peu trop de place laissant un goût amer de problèmes de cour de récré et c'est bien dommage. Les acteurs, pourtant très intéressants, peinaient parfois à faire passer de véritables émotions et je me suis parfois franchement ennuyée. J'aurai aimé que le passé des personnages soit un peu plus exploité et mis en lumière. On n'en sait toujours que très peu sur leur vie avant leur hospitalisation et c'est extremmement frustrant de constater que les derniers épisodes visaient à rectifier le tir. J'aurai aimé avoir le temps d'explorer un peu plus l'anorexie d'Emma, surtout quand j'ai vu ces scènes bouleversantes amenant un début d'explication! L'actrice m'a très agréablement surprise tant son jeu était juste et tout en retenu, très émouvant. On aura heureusement eu droit à une clôture digne de ce nom mais je continue de penser que ces épisodes ont été un beau gâchis et que le potentiel du show n'a pas été exploité correctement, c'est dommage.

PRETTY LITTLE LIARS - SAISON 5 |4 coeurs

Ca faisait un bon moment que je m'ennuyais sévère du côté de Rosewood et je dois dire que la deuxième partie de cette 5ème saison a largement rectifié le tir! Le meurtre de Mona a eu d'énormes conséquences et j'ai beaucoup aimé prendre part au procès d'Alison. Révélations et secrets ont tous été exposés dans ce procès qui ne manquait assurément pas de rebondissements et j'étais très loin d'imaginer une telle issue! Voir les filles exposées elles-aussi aux conséquences du meurtre de Mona était une très très bonne idée et le finale nous a montré avec brio toute l'étendue de la folie de ce nouveau -A et c'est assez effrayant! J'aime cette prise de risque et cette audace et, même si, évidemment, les révélations intéressantes se comptent toujours au compte-goutte (rappelons que la série a été renouvelée pour encore 2 saisons!), je suis déjà plus enthousiaste de connaître la suite des évènements! Un beau retour!

11 nov. 2014

How to get away with murder- [1x02] à [1x07]

1x07 1

[1x02] - It's all her fault à [1x07] - He deserved to die

4 coeurs

"Why is your penis on a dead girl's phone?"

Ces premiers épisodes confirment mes impressions du pilote et laissent entrevoir un scénario intéressant et plein de rebondissements, tout ce que j'aime. Comme prévu, Annalise dévoile peu à peu de nombreux démons. Elle ne peut s'empêcher de manipuler la vérité à son avantage en toutes circonstances et cherche avant tout à gagner quoiqu'il en coûte. Malgré de nombreuses dysfonctionnalités dans son couple, j'ai été très surprise de constater un profond attachement à son infidèle de mari et de voir qu'elle serait prête à tout pour lui éviter de nombreuses questions embarassantes. A moins que ça ne serve aussi ses propres intérêts? Tout comme sa relation avec son petit-ami, Nate, qui semblait sincère dans un premier temps mais se révèle petit à petit être bien utile étant donné que c'est un flic. Je reste persuadée qu'il y a encore énormément de choses à découvrir sur la complexité de cette femme forte et je garde à l'esprit cette scène incroyable où elle se débarasse peu à peu de ses artifices. La voir ainsi enlever perruque et maquillage était empli de symbolisme et nous suggére qu'elle est derrière tous ces mensonges, une femme simple, trompée et blessée, j'ai beaucoup aimé! J'ai par contre du mal à me passionner pour les enquêtes fil rouge, que ce soit le meurtre de Lila ou celui de son mari. Il semble assez clair que Rebeccah ait tué M. Keating pour venger son amie Lila qu'il aurait lui-même assassiné, rien de bien original sous le soleil. Il trompait sa femme avec elle, elle est tombée enceinte, il l'a tué pour éviter un gros scandale. C'est du moins les premiers éléments de l'histoire mais je reste tout de même prudente quant aux mobiles de chacun, on n'en est qu'au début de la saison après tout. J'espère que ces intrigues vont me surprendre très agréablement et amener un rebondissement inattendu et complètement dingue parce que pour le moment, cette narration décousue m'ennuie plus qu'autre chose et l'addition des éléments un à un est un peu trop lente et prévisible. Les enquêtes hebdomadaires n'apportent pas non plus grand chose d'intéressant à l'ensemble étant donné le genre procedural que l'on ne connaît que trop bien maintenant mais je dois dire que je trouve intéressant l'exploration des différents personnages. Ils sont un peu trop caricaturaux, certes, mais j'imagine qu'on en apprendra un peu plus sur leur passé et leurs faiblesses expliquant alors leurs différentes réactions face au meurtre de M. Keating. C'est là tout l'intérêt du show à mon avis.

 

1x03 (2)

 

Arrow - [3x01] à [3x05]

promo

[3x01] - The calm à [3x05] - The secret origin of Felicity Smoak

3 coeurs

Un retour en fanfare pour cette saison 3 qui annonce déjà de nombreux rebondissements, mensonges et révélations. Certes, je ne me suis jamais retrouvée bouche bée devant l'un des épisodes du show mais l'ensemble reste efficace, bien mené et donc très satisfaisant. Le tango Olicity en place depuis un bon moment maintenant a étonnamment trouvé une espèce de résolution dès le premier épisode de la saison. Malgré la prise de conscience un peu trop rapide d'Oliver, j'ai beaucoup aimé les voir être enfin honnêtes l'un envers l'autre et tenter l'aventure du rendez-vous galant. Ce moment débordait de tendresse et m'a beaucoup plu malgré le fait que, sans grande surprise, Oliver a finalement décidé de tuer l'affaire dans l'oeuf. Une histoire de responsabilité et c'était pour protéger Felicity et bla bla bla, le topo habituel du héros torturé en somme. J'aurai aimé que l'aventure dure un peu plus longtemps histoire que l'on évite de jouer ainsi avec nos nerfs!! Cette année, le gang est mieux organisé que jamais alors que Roy enfile le costume et que Laurel se rapproche peu à peu vers sa destinée de Black Canary. La mort de Sara a bien évidemment été le catalyseur de cette transformation qui je l'espère va s'opérer dans les règles de l'art. Je trouve très intéressant de la voir faire ses armes ailleurs qu'avec Oliver lui permettant d'apprendre de nouvelles techniques et de gagner en indépendance vis-à-vis de l'ensemble, un très bon point. La mort de Sara a bien évidemment ébranlé tout le petit groupe et va très certainement servir d'intrigue fil rouge pour au moins la première partie de la saison. Il est bien difficile d'effectuer des pronostics à ce sujet mais je dois dire que le cauchemar de Roy, s'il s'avérait vrai, pourrait être un sacré pavé dans la mare! Serait-il possible qu'il ait lui-même tué Sara dans un accès de démance??! Je suis également très impatiente de voir enfin le grand Ras Al'Gul faire sa première apparition à Starling City, ça promet. Enfin, je suis heureuse de voir se profiler pour Théa autre chose que ses éternelles gamineries et ses kidnappings à répétition. La voir prendre du galon est très intéressant, même si je trouve dommage que chaque personnage développe de super capacités, et sa relation cachée avec Malcolm Merlyn promet de belles étincelles à l'avenir, la demoiselle est sur une pente glissante! Reste à savoir combien de temps les innombrables secrets des Queen vont perdurer maintenant qu'ils vont se retrouver à partager un appartement! 

3x01 (6)

 

Posté par serimaniak à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,


24 oct. 2014

The Strain - Saison 1

The Strain

Saison 1 - 13 épisodes

Drame, fantastique

2 coeurs

the strain

Très très grosse déception pour cette série qui commencait pourtant très bien et semblait pleine de promesses. Tirée d'une série de livres écrit par M. Guillermo Del Toro, la série traite d'une invasion de vampires à New York semant bien évidemment la panique. Le point fort de ce show réside dans cette toute nouvelle approche du vampirisme, qui se transmet par le biais d'un ver, totalement inédite pour moi. Les contaminés perdent leurs cheveux et la plupart de leurs organes puis finissent par se transformer en une sorte de zombie suceur de sang doté d'une espèce de tube digestif répugnant et se retrouvent à chasser leur proches, tout un programme. Cette pointe d'originalité m'avait beaucoup plu et surtout énormément intriguée au départ. J'aime l'idée d'amener un regard purement scientifique et cartésien sur cette épidémie à travers le regard d'Ephram, médecin influent travaillant au CDC. Bien que classique, son déni initial est bien vite remplacé par une féroce envie de protéger les siens et il va très vite se retrouver à la tête de la Résistance entouré de personnages tous plus différents et complémentaires les uns que les autres. Ma petite préférence va à Fet qui, malgré son côté bourru et insensible s'avère être un personnage incroyablement sympathique. La première partie de saison était très agréable à suivre voire jouissive tant j'avais hâte d'en apprendre plus sur cet univers somme toutes très comic-esque. Je garde en tête l'excellent épisode 8 où l'on a atteint le paroxysme de l'intrigue. Ce huis-clos était très bien mené et avait des faux-airs d'un bon épisode de Walking Dead, un régal pour les yeux avec en prime, la mort choquante d'un personnage. Malheureusement, une fois l'excitation des débuts passé, je me suis retrouvé avec une série bourrée de défauts et dont les enjeux palpitants s'estompaient peu à peu pour laisser à des drames familiaux ennuyeux et prévisibles, du grand n'importe quoi. Les différents flashbacks sur la vie d'Abraham ne nous ont rien appris de bien faramineux, les méchants Eichorst et Eldritch ont perdu de leur intérêt, Felix m'a tapé sur les nerfs tout le long, l'intrigue a rapidement fait du sur-place et je regrette que le gang de vampires chasseurs de vampires n'ait été qu'effleuré cette saison malgré la lenteur de l'ensemble, c'est bien dommage! Ajoutez à cela le maquillage clairement raté du Maïtre (dont l'esthétique était très proche du Maître de Buffy mais beaucoup moins bien fait) et le finale décevant et vous comprendrez mon immense frustration. Malgré ces déceptions, je reste curieuse et espère que cette saison lente et brouillonne aura servi de mise en place à une histoire bien plus sympathique!

 

Posté par serimaniak à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Red Band Society - [1x02], [1x03], [1x04], [1x05]

1x04

[1x02] - Sole searching

[1x03] - Liar liar pants on fire

[1x04] - There's no place like homecoming

[1x05] - Tell me what you want what you really really want

3 coeurs

Cette série est incroyablement touchante de sincérité et de simplicité. Les personnages, bien que parfois un peu caricaturaux, sont très attachants et j'aime chaque semaine en apprendre un peu plus sur eux. Sans grande surprise, Kara est bien plus qu'une simple mean girl. Elle est méchante avant tout pour cacher un mal-être profond alimenté par sa relation compliquée et conflictuelle avec sa mère absente et égocentrique. C'est peu banal de voir ses parents divorcer parce que sa mère entretient une relation avec sa nounou et il est compréhensible que Kara vive les choses très difficilement et ai décidé de se tourner vers l'alcool ou les drogues pour noyer cette détresse. Ses remarques assassines et sa désinvolture sont parfois drôles parfois tristes mais j'espère en apprendre plus sur cette fille qui a finalement un coeur, malgré ce qu'on pourrait croire. Ses interactions avec ses camarades restent pour le moment assez simples mais j'ai bien aimé la voir faire équipe avec le si transparent Dash dans le dernier épisode. C'est pour le moment le seul personnage dont on ne connaît pas grand chose et le voir s'exprimer à travers son art était très intéressant. Même si le triangle amoureux entre Jordi, Leo et Emma m'agace tant il est prévisible, il est intéressant de voir les choses évoluer entre eux et individuellement pour chacun. L'arrivée de la mère de Jordi était une jolie petite surprise mais j'ai regretté la voir partir après avoir témoigné tant de bons sentiments envers son fils. Je l'imaginais bien plus combative que cela et je la vois déjà revenir dans quelque épisodes malgré l'émancipation de Jordi. La maladie d'Emma, qui est la seule à être psychologique, est pour le moment la plus intrigante je trouve. C'est une maladie très insidieuse et malsaine dont il est très difficile de se défaire surtout quand les gens vous admirent pour votre maigreur. Malgré sa beauté et sa popularité à l'hôpital, Emma est en réalité une jeune fille bien mal dans sa peau qui a semble-t-il vécu une scolarité traumatisante et cherche avant tout à se faire accepter. Ce moment où elle repousse son plateau à la fin de l'épisode 4 était assez triste et décevant. Je la voyais bien entamer un changement dans ses habitudes alimenatires. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour elle. J'espère en apprendre un peu plus par la suite sur sa famille et son traitement sur lequel on ne sait rien pour le moment. Enfin il y a Leo qui a beaucoup de mal à accepter son handicap surtout depuis que Jordi a eu la chance de garder sa jambe. Leur amitié en a pris un sacré coup et voir Jordi s'intéresser à Emma n'arrangera rien bien sûr. Sa combativité a déjà été mise à rude épreuve mais j'espère en apprendre un peu plus sur lui, sa vie d'avant et même sa relation avec Emma qui a l'air bien compliquée. J'ai un peu plus de mal à m'intéresser au petit Charlie qui ne se résume qu'à une voix off et des apparitions dans les limbes pour le moment. Je n'adhère pas vraiment à cette idée où les personnages peuvent interagir avec lui dès lors qu'ils sont inconscients. Malgré cela, son histoire révélée dans le 5ème épisode était assez touchante et m'a donné envie d'en apprendre plus sur lui, une fois qu'il se sera réveillé!

1x05 3

-oO° Playlist °Oo- "I" de Kendrick Lamar | "Heal" de Tom Odell | "Nothing stays the same" de Luke Sital-Singh | "Morning sun (Dillon Francis remix) de Strange Talk | "L.A. Love" de Fergie | "Boots & boys" de Ke$ha | "Give up the ghost" de Rosi Golan feat Johnny McDaid 

Posté par serimaniak à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

18 oct. 2014

The Originals - [2x01] & [2x02]

promo

[2x01] - Rebirth & [2x02] - Alive and kicking

4 coeurs

"Once upon a time there was a majestic King who lived with his brother in a colourful kingdom where music and art were celebrated" - Rebekah

Retour fracassant pour The Originals qui nous offrent un début de saison complètement fabuleux dans la lignée de sa première saison très réussie. J'ai littéralement adoré le premier épisode qui nous aura permis de mettre fin à la guerre entre les Mikaelson et les Guerrera dans un bain de sang digne de ce nom. Après avoir longtemps pansé leur blessure à l'abri des regards, Klaus, Hayley et Elijah reviennent plus forts que jamais et nous offre une riposte digne de ce nom, jouissif. J'ai notamment adoré cette scène finale où Elijah explique à Francesca qu'elle se croyait à tort en sécurité, une très belle scène. Même si cette guerre de clans me plaisait bien, je préfère qu'elle soit clôturée histoire de laisser place au retour de papa et maman Mikaelson. Mélanger les deux aurait été bien trop fouillis. Pour le moment ces retours ne m'inspirent rien de très bon puisque j'ai du mal à concevoir et à trouver cohérente leur haine pour leurs enfants. Esther est pour moi la plus antipathique des deux alors qu'elle déteste ces vampires qu'elle a elle-même créé, le comble! Elle est complètement folle et il est assez difficile de savoir si elle veut véritablement tuer ses enfants ou leur enlever tout vampirisme. Malgré tout, son retour aura au moins eu l'avantage de nous ramener Kol, qui est l'un des plus fun, et Finn qu'on ne connaît que très peu finalement. J'ai un peu plus de mal avec ces nouveaux acteurs, je préférait leurs interprètes dans Vampire Diaries mais bon, pourquoi pas. Il semble qu'ils soient tous les 3 sorciers à présent et j'ose espérer une explication quant à leur échappée de l'Other Side, alors que tout s'effondrait et sans passer par Bonnie. J'attends de voir la suite.

2x02 (2)

Du côté des personnages réguliers, Hayley est très certainement celle qui souffre le plus du départ de Hope et sa nouvelle condition d'hybride n'arrange rien. La voir se venger sur tout ce qui bouge est tout à fait compréhensible et somme toutes assez humain et j'ai été agréablement surprise par cette discussion qu'elle a eu avec Klaus. Même s'ils n'ont jamais formé un couple, ils se retrouvent unis par la douleur et vont très certainement y faire face ensemble. Cette envie de régner sur le pack de loup ne m'enchante pas vraiment mais aura au moins le mérite de les faire avancer dans la même direction. C'est aussi agréable de voir Marcel et les Mikaelson unir leur force pour une fois. La disparition du pieux de chêne blanc les met tous les 3 dans l'embarras et va donc enfin les forcer à s'unir plutôt que se déchirer. J'ai été agréablement surprise de découvrir une nouvelle fois l'étendue des sacrifices qu'a pu faire Elijah pour éviter que son frère ne sombre dans les ténèbres en renonçant à sa relation avec Marcel, du grand Elijah. Quand est-ce qu'il va penser à son bonheur?! J'ai hâte d'en apprendre un peu plus sur lui avec la venue annoncée de miss Nina Dobrev dans le rôle de Tatia, celle dont Klaus et Elijah étaient tombés amoureux.

2x02 (3)

-oO° Playlist °Oo- [2x01] "This place was a shelter" de Olafur Arnalds | "Occupy your mind" de Villagers | "Noir state beach" de Xu Xu Fang | "Easy living" de Clifford Brown | "Sleeping alone" de Likke Li | "Twinkle twinkle little star" de Brian Crain | " Tyrkjarànid" de Icelandik Folk Music [2x02] "Go" de Meg Myers | "Recollection" de Keep Shelly in Athens |   

Posté par serimaniak à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les pilotes de la saison 2014/2015

pilotes 2014

THE FLASH -2 coeurs 

Drame, fantastique

L'excellent teaser présenté au Comic-Con cette année m'avait donné envie de jeter un oeil à la petite soeur d'Arrow mais ce premier essai fut loin d'être convaincant. Je trouve dommage de revenir à une atmosphère bien plus teenager que sa grande soeur et j'ai peur qu'une routine à la Smallville, où tous les méchants puisent leur pouvoir du même évènement extraordinaire, s'installe bien vite. Des facilités scénaristiques, un love interest trop flagrant (et Felicity???), des effets spéciaux un peu pauvres et un cliffhanger inefficace. Je testerai la suite sans grande conviction. 

THE COSMOPOLITANS - 3 coeurs

Drame, romance

J'ai une vision globalement assez négative de Paris dont je ne connais finalement que le métro odorant et bondé mais je ne demande qu'à tomber amoureuse de cette ville si romantique et exotique pour nos amis américains. Et même s'il y a quelque maladresses et que parfois on a un peu trop l'impression d'être dans une pub sur papier glacé, j'ai beaucoup aimé déambuler dans la ville lumière aux côtés de cette bande d'expats venant d'un peu partout. J'ai par contre été déçue d'attérir rapidement dans une soirée et un milieu très guindés et codifiés où j'ai vu avec horreur les protagonistes se déhancher sur "Tomber la chemise"! Improbable! malgré tout, les personnages sont plutôt intéressants et j'ose espérer qu'on restera loin des clichés de base sur la vie en France. J'ai envie de découvrir des coins méconnus, underground et cool de la ville, un peu à la How to make it pour New York. Une série prometteuse.

SELFIE - 2 coeurs

Comédie

Eliza est une jeune femme dynamique, sûre d'elle mais aussi superficielle et ultra connectée et va difficilement réaliser que de nombreux followers virtuels ne font pas de vrais amis. Aidée de l'un de ses collègues de travail, elle va alors entreprendre un changement radical et tenter de gagner la sympathie des gens qui l'entourent pour enfin être heureuse. Malgré de beaux messages moralisateurs et un jeu de séduction prévisible à des kilomètres à la ronde, cette série respire la fraîcheur. Ce premier coup d'oeil promet des situations assez drôles et le duo d'acteurs principaux est sympathique et fonctionne très bien. Mention spéciale à la voisine d'Eliza qui est juste le doppelganger de Zooey Deschanel dans New Girl, coïcidence??! 

FOREVER - 0 coeurs

Fantastique, policier

Ces aventures d'un médecin détective immortel m'ont beaucoup ennuyée. A chacun de ses nombreux décès, Henry se retrouve nu au fond d'un lac sans trop qu'on sache si son corps se volatilise dans l'air sur les lieux de sa mort ou autre ineptie. On sent l'envie de surfer sur la grande mode des vampires sans trop vraiment l'assumer et on a ainsi droit à des flashbacks de sa vie dans les années 50. Le scénario est bourré de défauts, les dialogues sonnent souvent creux, le crime et les autres énigmes du pilote sont résolues bien troop facilement et rapidement, l'omniscience d'Henry m'a profondément agacée et le tout est bien trop prévisible. Sans moi.

A TO Z - 1 coeur

Comédie romantique

Si vous avez aimez (500) jours ensemble, il se pourrait que cette série retraçant les grandes étapes d'une histoire d'amour dans un ordre décousu soit faite pour vous. Pour ma part, ce pilote ne m'a pas convaincu malgré la fraîcheur des 2 acteurs et leur sympathie. C'était un peu trop romantique pour moi avec l'idée omniprésente qu'ils étaient faits pour se rencontrer. Mention spéciale à Cristin Lilioti que je n'avais pas découvert dans How I met et qui est une sorte de Jennifer Love Hewitt en bien moins sexuelle et bien plus classe, j'aime beaucoup. Le pilote ne m'a pas transcendé mais je pense retenter l'expérience histoire d'être sûre. 

YOU'RE THE WORST - 2 coeurs

Comédie romantique

Classique mais pourtant pas mal, la rencontre improbable de Jimmy et Gretchen était assez sympa à regarder. Pas fantastique mais sympa. Ils sont tous les deux bourrés de défauts et complètement paumés mais décident de se lancer dans une relation amoureuse malgré leurs réticences et appréhensions. Comme la plupart des comédies romantiques, je pense qu'il y a moyen de passer un bon moment jusqu'à ce qu'ils tombent amoureux. Pourquoi pas...

THE KNICK - 3 coeurs

Historique, drame

C'est assez fascinant et en même tempe terriblement effrayant de voir les étapes par lesquelles la Médecine à dû passer pour être ce qu'on connaît aujourd'hui. La série nous plonge dans le New York du 19ème siècle avec brio et nous propose de suivre le quotidien d'un brillant chirurgien cocaïnomane cherchant toujours à améliorer le quotidien de ses patients et à faire avancer la Médecine. Sa rencontre forcée avec un jeune médecin noir formé en Europe promet de belles étincelles et j'imagine déjà une collaboration surprenante et passionante, une fois que le racisme aura été dépassé. J'ai envie de voir la suite malgré les scènes d'opérations sanguinolantes dégoûtantes!

RED OAKS -  0 coeurs

Drame

Rien de bien passionant dans ce pilote plat et insipide. La série se passe dans les années 80 et suit le quotidien d'un jeune lycéen, sur le point d'entrer en fac et qui va se voir remettre en question sa vie et son avenir à la suite de la crise cardiaique de son père. J'avais été séduite par la promesse d'une réflexion sur le bonheur et l'envie du personnage de profiter de sa jeunesse mais le pilote m'a bien trop ennuyée, tant pis!

RED BAND SOCIETY - 4 coeurs

Drame

Enfin un pilote prometteur qui m'enthousiasme vraiment! Malgré quelque facilités scénaristiques, je trouve que cette série a beaucoup de potentiel et va très certianement bousculer le genre du teen drama en mettant en scène des ados atteints de graves maladies vivant dans un hôpital (youhou, pas de lycée!!!). Contre toute attente, on évite ici le mélo et on se concentre plutôt sur les liens si particuliers qui unissent cette bande d'amis et qui vont très certainement les aider à traverser pas mal d'épreuves. Les personnages sont très attachants, même Kara la mean girl, le scénario est plutôt bien ficellé et accrocheur, une très bonne surprise en somme. Je ne lui prédis pas un succès fulgurant mais je suis confiante quant à son avenir. La suite ici

-oO° Playlist °Oo - "Stuck in the middle with you" de Stealers Wheels | "How to save a life" de The Fray

BLACK-ISH -  1 coeur

Comédie

Généralement j'ai énormément de mal avec ces séries "de blacks", pour les blacks et avec des blacks. Je n'aime pas m'entendre dire qu'en tant que jeune noire, je dois écouter du hip hop, manger du KFC et que j'ai le droit d'être raciste envers les blancs après tout ce qu'on a vécu. Je caricature, mais la plupart du temps, ce genre de message m'irrite au plus haut point. Naïvement, je rêve d'un monde où ma couleur ne serait pas la première chose qui me définirait et, malheureusement, quand je vois ce genre de série, je me dis qu'il y a encore énormément de chemin et que la si grande Amérique est loin d'être un exemple en matière de mixité culturelle malgré ce qu'on peut penser. André, Dre pour les intimes, est un exemple typique du rêve américain et il tombe des nues quand il réalise que sa famille n'est pas aussi black qu'il le souhaiterait. Je dois dire que le voir être une caricature aussi tranchée et aller jusqu'à mettre des pagnes et mettre en scène un rite de passage "traditionnel" m'a profondément agacé. Mais le voir se confronter aux idées de sa famille était plutôt intéressant et m'a très agréablement surprise. Ils voient d'abord la personne avant la couleur et ne trouvent pas choquant que son fils se dirige vers le field hockey plutôt que le basket et ne traîne qu'avec des blancs. Si dans un premier temps, j'ai perçu cette série comme caricaturale et un peu trop tranchée, je dois dire que le fond m'a beaucoup plu malgré la forme grossière. Chacun vit sa culture comme il l'entend sans se plier à des règles strictes ou entrer dans des cases et c'est ce que j'ai aimé dans ce pilot très brouillon. Je regrette que le but ultime, la comédie, n'ait pas été accompli cette fois, je me suis pas mal ennuyée et ça ne m'a franchement pas donné envie de continuer. C'est bien dommage!

GOTHAM - 4 coeurs

Drame, super-héros

Après S.H.I.E.L.D. sans les super-héros que l'on connaît, DC fait le pari risqué de nous présenter Gotham city bien avant que Bruce Wayne ne soit Batman. Je n'y croyais pas du tout et ce fut finalement une très bonne surprise. Le scénario est bien foutu, la réalisation est très efficace et les personnages sont bien écrits, j'ai été séduite par ce pilot! Les acteurs sont très bien choisis et incarnent leur personnages à la perfection tant et si bien qu'on devine qui ils sont avant même leur première réplique même si, n'étant pas une inconditionnelle de Batman, j'ai dû passer à côté de quelque petits clins d'oeil. Finalement, ça peut être sympa de suivre les jeunes années de Gordon dans la police! 

HOW TO GET AWAY WITH MURDER - 4 coeurs

Drame

Après l'excellente Scandal, miss Shonda Rhimes revient cette année avec un nouveau bijou à l'état brut un peu dans la même veine que sa grande soeur. Malgré l'utilisation du "3 mois plus tôt" vieille comme le monde, ce premier épisode a réussi à piquer ma curiosité et m'a donné envie de connaître les évènements qui ont mené ces 4 étudiants à tuer un proche de leur professeur, même si j'ai déjà quelque petites idées. Pour une fois, on connaît les coupables dès le début et on va suivre les évènements qui les ont menés dans cette panade et surtout, comment ils vont s'en sortir, c'est le titre du show après tout! Même si Annelise Keanning est loin d'être aussi charismatique qu'Olivia Pope, je trouve que le personnage a du potentiel et je l'imagine se révéler bien plus manipulatrice qu'il n'y paraît. Les 4 étudiants sont plutôt lisses pour le moment mais j'espère qu'ils prendront en épaisseur et nous surprendre. J'y crois!

-oO° Playlist °Oo - "Dark and stormy" de Hot Chip

HAPPYLAND - 0 coeurs

Drame

J'ai voulu tenter le pilote parce que l'idée de suivre le quotidien d'employés d'un parc d'attractions à la Disney me plaisait bien. Je voulais savoir ce qu'il pouvait se cacher derrière ces grands sourires et ce monde féerique et j'aurai aimé arriver à connaître les personnes derrière les personnages. Malheureusement, ce ne fut pas le cas et au lieu d'un drame aux storylines et aux personnages complexes, il s'agit en fait d'un pur teen drama comme MTV sait si bien le faire. Les préocuppations des personnages sont un peu trop futiles et les rebondissements bien trop prévisibles. Un ennui mortel! 

JANE THE VIRGIN - 0 coeurs

Drame

Après avoir lu des critiques plutôt élogieuses sur tv.com, je me suis dit que j'allais tenter ce pilot rebutant espérant peut-être être agréablement surprise. Eh bien non! Le pitch d'une jeune vierge qui tombe enceinte accidentellement n'avait aucune surprise à offrir. Là aussi, beaucoup trop de préoccupations futiles, des storylines prévisibles et le tout sonne tellement télénovela que ça en devient même un énorme cliché. Très peu pour moi!

THE AFFAIR - 3 coeurs

Drame

Là, par contre, je suis intriguée. Malgré quelque longueurs, ce pilot annonce une série prometteuse et a su piquer ma curiosité. J'ai beaucoup aimé cette construction à la True Detective où chaque personnage raconte ce qu'il s'est passé à un flic, on ne sait pas vraiment encore pourquoi. C'est intéressant de voir comme la mémoire peut être sélective voire même nous jouer des tours et j'ai beaucoup aimé constater que Noah et Alison racontaient leur rencontre de 2 manières complètement différentes. Reste à savoir si l'un des 2 ment ou si effectivement, leur mémoire leur joue des tours. Reste à savoir en quoi la situation a dégénéré.  

CONSTANTINE3 coeurs

Drame, fantastique

Un premier épisode très intéressant pour cette série que j'attendais depuis maintenant longtemps. Le film ne m'avait pas vraiment marquée et je ne connaissais pas la BD et j'étais curieuse d'en apprendre un peu plus sur ce John Constantine, profondément marqué par ses démons. Cette entrée en matière était efficace malgré quelque défauts de narration et de réalisation, notamment pour le grand affrontement avec le démon pas vraiment épique. La comparaison avec Supernatural est malheureusement inévitable et il semble que la plupart des épisodes suivent ce schéma d'un monstre hebdomadaire à zigouiller. Je regrette parfois un jeu d'acteur manquant de subtilité, notamment de la part d'Harold Perrineau, et un scénario un peu trop prévisible mais je reste curieuse de connaître le fin mot de l'histoire. 

MOZART IN THE JUNGLE- 3 coeurs

Dramédie, musical

J'avais vu ce pilot l'année dernière quand Amazon avait proposé une dizaine de pilotes soumis aux votes des internautes et ce n'est que maintenant que cette première saison est sortie, d'un coup. Je dois dire que cette série a tout d'abord attisé ma curiosité et je trouvais intéressant cette intrusion dans le monde de la musique classique moderne qui m'est totalement inconnu. J'ai trouvé ce premier épisode prometteur et efficace malgré le fait que le fond de l'histoire soit toujours le même: l'arrivée d'une ou d'un jeune prodige dans un monde dont il/elle ne connait pas vraiment les codes. La jeune Hayley est un personnage assez typique et commun mais ne vous attardez pas sur sa banalité. Elle a beaucoup à offrir je pense, cette idée d'un jeu à boire basé sur son hautbois était assez sympa, et j'ai été agréablement surprise dès le 2ème épisode. Gael Garcia Bernal (encore une star de cinéma!) incarne à la perfection ce chef d'orchestre excentrique qui, lui aussi, doit faire ses preuves face à l'expérience et la renommée de son prédécesseur. Je serais curieuse de savoir à quel point le regard porté sur ce monde est  juste et je salue cette envie de découvrir autre chose, à l'image de Nashville qui nous a emmené dans l'univers de la country. Très sympa!

MARVEL'S AGENT CARTER- 0 coeurs

Aventure, super-héros

C'est bien connu, quand une série a du succès, on essaye de capitaliser au maximum. Et si l'année dernière, le lancement de S.H.I.E.L.D. était un gros risque, son maintien cette année permet donc à Marvel de croire en de nouveaux projets traitant de personnages issus de leur univers tellement étendu. Je serais curieuse de connaître les raisons du choix de ce personnage qui ne m'inspire rien de bien particulier. Ms Carter n'a pas vraiment crevé l'écran dans Captain America et je dois dire qu'en savoir plus sur la création du SHIELD ne m'enthousiasme pas vraiment. Ce pilot brouillon et ennuyeux a confirmé mes réticences. L'action était plutôt bien menée mais le scénario en lui-même était un peu trop prévisible et, même si certains personnages sont assez sympathiques, ils ne crèvent pas vraiment l'écran. Ce n'est pas la pire des séries mais je trouve qu'elle n'a pas grand intérêt. Je passe.

EMPIRE- 3 coeurs

Drame, musical

C'est sans grande conviction que j'ai regardé ce pilot, par curiosité après en avoir vu les affiches promo. Je dois dire que les premières minutes teintées de comédie musicale édulcorée m'ont allègrement fait grincer des dents mais je suis heureuse d'avoir malgré tout persévéré. J'étais loin d'imaginer que des thèmes tels que l'homosexualité, l'homophobie, le racisme ou encore les violences conjugales allaient être abordés donnant ainsi un tout autre relief à ces histoires de familles en apparence sans remous. J'aime beaucoup le personnage de Cookie, haute en couleur malgré ses défauts évidents, et le duo ambivalent qu'elle forme avec Lucious a énormément de potentiel. J'ai hâte de voir leur relation évoluer par la suite sans pour autant les faire se rabibocher ce serait bien! L'idée des 3 frères se battant pour reprendre le business familial n'a rien de bien original et j'aurai bien aimé voir une fille se lancer dans la course, c'est dommage. Cependant, les premiers éléments mis en place sont prometteurs et le cliffhanger était tout à fait efficace. Je tente!

BETTER CAUL SAUL -1 coeur

Drame

Si vous avez suivi l'excellente Breaking Bad, vous avez très certainement entendu parler de sa petite soeur qui raconte les aventures du si sympathique Saul Goodman avant qu'il ne rencontre Walter et Jesse. Ayant adoré la première, ma curiosité m'a poussé à tester la deuxième mais c'est avec grand regret que je vous annonce que Saul ne m'a absolument pas convaincue. Les quelque intrigues disséminés ça et là ne m'ont pas transcendées et les retours de Tuco et Mike, qui ont beaucoup marqué Breaking Bad, n'y ont rien fait. Le cliffhanger était prévisible et donc pas vraiment bien amené et, même si j'aurai voulu en apprendre un peu plus sur les étapes qui ont mené Saul à devenir cet avocat véreux qu'on aime, je ne recommencerai pas l'expérience. 

MAN SEEKING WOMAN - 1 coeur

Dramédie

C'est par hasard que j'ai entendu parler de cette série et j'ai été intriguée par l'histoire de ce jeune homme cherchant désespérément l'amour. Rien de bien original me direz-vous et pourtant, détrompez-vous! J'ai beaucoup aimé cette idée d'insufler à l'histoire une véritable dimension métaphorique et symbolique et c'est avec plaisir que j'ai vu un nuage noir se former au-dessus du héros quand il était à son plus mal, lors de sa rupture. L'idée autour du nouveau mec de son ex, qui est juste le pire remplaçant possible, était plutôt intéressante mais je regrette que l'humour n'ai pas vraiment été au rendez-vous et c'est assez dommage pour une comédie. Je me suis quand même pas mal ennuyé globalement mais je salue tout de même cette prise de risque et ce format plus qu'original!

 

14 oct. 2014

The Vampire Diaries - [6x01] & [6x02]

promo

[6x01] - I'll remember & [6x02] - Yellow ledbetter

0 coeurs

"It's okay to love them both"- Elena

On ne va pas se mentir, à l'image de la saison 5 catastrophique, ce début de saison 6 pédale lamentablement dans la semoule. J'ai l'infime espoir que ça ne dure que le temps de se défaire définitivement des intrigues bancales de l'an passé mais franchement, j'ai des doutes. Pourtant, certaines idées pouvaient être sympa sur le papier. L'addiction d'Elena à des herbes magiques lui permettant d'halluciner Damon aurait dû être poussée bien plus loin pour attirer ma sympathie. J'aurais aimé explorer un peu plus en profondeur cette addiction et ce manque qui la ronge de l'intérieur au lieu d'assister à de vagues accès de rages et une solution magique un peu trop facile. La voir pleurer et chouiner pendant le 1er épisode n'a fait que m'agacer de même que son égoïsme désormais légendaire. Ce coup de fil à Stefan lui ordonnant pratiquement de lui donner de l'espoir était le paroxysme de l'anti-pathique, la Elena des débuts me manque terriblement. Au milieu de tout le bordel du finale de la saison 5, j'avais presque oublié qu'Alaric était un Original désormais. La disparition de son côté super-chasseur de vampires ne fait qu'ajouter une incohérence de plus à la longue liste mais soit. Son implication dans la crise d'Elena ne m'a pas vraiment transcendé mais j'ai trouvé sympa de revisiter avec eux ces moments clés de la relation entre Damon et Elena histoire de trouver le moment où Elena s'est apperçu de ses sentiments pour Damon. La logique du truc m'échappe mais c'était quand même assez sympa et j'ai apprécié le fait de revoir des images déjà vues et d'y ajouter une toute nouvelle interprétation. C'était mieux que d'inventer de nouvelles interactions sorties de derrière les fagots, un bon point. Ce moment nous aura enfin permis d'établir une bonne fois pour toutes qu'Elena est bel et bien tombée amoureuse de Damon alors qu'elle était encore en couple avec Stefan. Bien qu'évidente pour nous spectateur, j'imagine que cette révélation va avoir de nombreuses répercussions surtout vis-à-vis de Stefan qui est désormais au courant, je ne demande que ça. Tout ce que j'espère c'est que le fait qu'Elena ait effacé ces sentiments de sa mémoire ne signifie qu'on la verra retomber éperdumment amoureuse de Damon, une fois qu'il reviendra, ce serait bien dommage.

6x01 1

Damon qui, pour le moment, nous offre la storyline la plus ridicule avec Bonnie. Ce retour dans le temps ne m'inpire vraiment rien qui vaille et n'aura très certainement pas une grande utilité sur le long terme. Malgré tout, c'est agréable de voir Bonnie et Damon être obligés de faire équipe eux qui, jusque là, se détestaient cordialement. Cette introspection dans les années 90 me paraît totalement ridicule même si c'est assez drôle d'écouter tous ces vieux hits, et la présence d'une troisième personne mystérieuse me laisse penser qu'on a pas fini de dégringoler... à moins que cette personne soit Katherine! Je trouve dommage que la nouvelle vie de Stefan vole en éclat si rapidement avec le retour de Caroline et d'Enzo dans sa vie. J'aurais voulu en apprendre un peu plus sur son nouveau quotidien et sur sa nouvelle copine, tuée un peu trop tôt. Il était légitime pour lui de souhaiter passer à autre chose une fois les multiples pistes pour récupérer con frère épuisées et je trouve incroyablement égoïste de la part d'Enzo et Caroline de vouloir l'entraîner à nouveau dans cette spirale infernale même si la promesse d'Enzo à Stefan laisse penser que malgré tout ce qui s'est passé entre eux, Enzo veut avant tout honorer la mémoire de Damon. Enfin, pas grand chose à signaler du côté des nouvelles têtes de cette année si ce n'est que j'espère que l'introduction d'un énième Fell ne va pas raviver les histoires de Conseil Secret de Mystic Falls, on est déjà passé par là. Vous ne trouvez pas que Sarah ressemble étrangement à Bonnie? Je suis persuadée que c'est en fait sa soeur et le fait qu'elle ait couché avec Jérémy promet de beaux drames, une fois Bonnie revenue! 

6x01 2

-oO° Playlist °Oo- [6x01] "Penny" de Maudlin Strangers | "From the wreckage build a home" de The Wind and the Wave | "Just one of the guys" de Jenny Lewis | "Doses and mimosas" de Cherub | "Young chasers" de Circa Waves | "Light a fire" de Rachel Taylor (playlist)| "Hunger of the pine" de Alt-J | "Shine" de Collective Soul [6x02] "Salvation" de Gabrielle Aplin (playlist)| "Hello Goodbye" de Israel Cannan | "I got something for you" de Tim Murdock | "Now you know" de The TVC | "All that glitters' gone" de Romans | "Whatta man" de Salt'n'Pepa feat En Vogue (playlist) | "Little miss can't be wrong" de Spin Doctors | "Connected" de Stereo MC's | "All through the night" de Sleeping at last | “Everybody Hurts” de Bread & Butter | "Everybdy hurts" de R.E.M (playlist)