4x10 1

The Vampire Diaries

[4x06]- We all go a little mad sometimes à [4x11]- Catch me if you can

4 coeurs

"Sex wasn’t good because we didn’t care, it was good because you’re crazy. Crazy sex is always good”- Stefan


C'est bien connu, The Vampire Diaries est une série qui bouge, qui a de la pêche et où il se passe toujours quelque chose. Inutile donc de préciser que cette critique ne va pas être une mince à faire au vu de tout ce qui s'est passé depuis ma dernière critique! Commencons par l'intrigue qui a le plus valdingué dans tous les sens et qui, personnellement, me plaît le plus en ce moment, le triangle amoureux Damon/Elena/Stefan qui est et sera toujours au centre du show je pense. De la même façon que cette intrigue a eu beaucoup de remous, mon avis sur la question a lui aussi beaucoup changé. Dans un premier temps, je n'attendais que de voir cet amour pour le moment avoué à demi-mots enfin exploité et vécu à 100 à l'heure comme j'imaginais que l'idylle de Delena pouvait être. J'étais donc très heureuse de les voir ENFIN se mettre ensemble et s'aimer (assez) librement mais c'était sans compter sur le twist autour du sire bond. J'ai trouvé la révélation très brillante et très bien amenée puisque très surprenante mais je trouve dommage de donner cette teinte d'un amour impossible à ces deux-là qui en ont déjà assez bavé comme ça. On a déja eu droit à ce genre d'obstacles avec Stefan et Elena à leurs débuts et je trouve dommage de répéter l'histoire avec Damon ici. J'ai aussi beaucoup de mal à voir Damon assagi en amoureux transi, bien qu'il commence à se rebeller dans l'épisode 11. Je le préfère impétueux et imprévisible et non sage comme un chiot. Malgré le fait qu'ils soient en couple à la ville, j'ai bizarrement un peu plus de mal avec l'alchimie entre Nina Dobrev et Ian Somerhalder. Ce sont de très bons acteurs mais je trouve qu'ils nous ont pour le moment offert beaucoup moins d'émotions qu'à l'époque du duo Stefan/Elena. Leur scène de rupture était correcte mais pas larmoyante et leurs regards transis incessants et leurs conversations mielleuses me donnent plus envie de gerber à vrai dire, c'est trop. Et apparement ça n'ira pas en s'arrangeant alors que Damon se retrouve condamné à l'enfermement à la fin du dernier épisode. Malgré toutes ces péripéties, l'histoire entre Elena et Stefan n'a véritablement trouvé de conclusion, pour le moment, que lors de ces deux derniers épisodes. La réaction de Stefan lorsqu'il a appris les ébats sexuels de son frère et son ex était malheureusement assez ratée. Je l'imaginais bien plus violente et gorgée d'émotions et j'ai été très déçue de le voir tout simplement balancer des objets au sol. Heureusement, mister Wesley s'est largement rattrapé lors des épisodes suivants avec deux confrontations emplies de colère et de ressentiment face à Elena qui lui a caché délibérément la vérité. Ca fait un moment qu'elle m'agace avec sa manie de vouloir toujours tout ramener à elle et sa petite personne et voir Stefan la remettre à sa place était juste jouissif. A ce titre, leur dernier échange était très bien amené et très bien écrit et résume extremmement bien la dynamique actuelle du duo. Alors que Stefan est juste en colère et ironise sur l'amour aveugle d'Elena pour Damon, cette petite idiote cherche dans un premier temps à marquer son territoire vis-à-vis de Rebekah pour finalement supposer que si Stefan est aussi méchant avec elle c'est tout simplement parce qu'il a le coeur brisé. J'ai adoré voir Elena aussi destabilisée et voir Stefan coucher avec Rebekah juste après était la cerise sur le gâteau! Il est maintenant assez difficile d'imaginer la suite pour ces deux-là (même si une réconciliation après la guérison d'Elena n'est bien évidemment pas à exclure) mais j'aime la direction que prennent les choses pour le moment.

4x10 2

" You don’t know what I look like when I’m not in love with you "- Stefan

L'autre grosse intrigue du moment est bien évidemment cette histoire grotesque de remède au vampirisme dont l'importance ne faiblit malheureusement pas. C'est bien simple, tous les personnages sont maintenant focalisés là-dessus et tous convergent vers ce fameux remède dont on ne connaît toujours pas la forme. Comme l'a si bien résumé Rebekah, il y a maintenant trois équipes en courses: l'équipe Klaus, l'équipe Shane et l'équipe Rebekah. Pour le moment, c'est l'équipe Klaus qui me plaît le plus alors qu'elle inclut le nouveau statut de chasseur de Jeremy. Malgré quelques remous, je trouve toute cette histoire plutôt bien menée et c'est très agréable de le voir prendre de l'importance dans toute l'équation du cast régulier. Il prend peu à peu sa place en tant que chasseur à part entière et a véritablement basculé dans le monde de l'occulte. Sa force herculéene et sa résistance à l'hypnose des vampires en sont d'ailleurs les preuves les plus éloquentes. Si j'adore d'ordinaire l'intransigeance et l'imprévisibilité dont fait preuve Klaus, je trouve son comportement un peu en-dessous récemment. La facilité avec laquelle Elena l'a convaincu de calmer les ardeurs de Kol envers Jeremy m'a sidérée et énormément déçue venant de ce personnage si puissant. S'il l'a fait, c'est bien évident qu'il y trouve lui aussi un intérêt mais ce geste a beaucoup écorné son image de grande méchant, malgré le meurtre de Mme Lockwood. 

L'équipe Shane est celle qui me plaît le moins même si l'étendue de ses ramifications m'a plutôt agréablement surprise. La facilité avec laquelle il manipule Bonnie est scandaleuse et c'est une belle ironie de la voir s'énerver face à son père alors qu'il suggère qu'elle peut être assez faible d'esprit. Ce "you're in control" récurrent m'intrigue et sonne affreusement comme un stimuli qu'utiliserait Shane pour canaliser Bonnie et la manipuler toujours plus. Cette idiote nous prouve l'étendue de sa crédulité depuis plusieurs épisodes maintenant en buvant bêtement toutes les paroles de Shane et se retrouve finalement en possession d'un pouvoir qui la dépasse, encore. L'idée d'une cure de désintox me plaît bien et rappelle bien évidemment les problèmes auxquels a pu faire face Willow dans Buffy mais j'imagine déjà le tout foirer lamentablement et je vois bien Bonnie au centre du rituel tout comme elle était la clé du rituel qui avait redonné à Klaus son statut d'hybride. Rituel pour le moment bien mystérieux qui a nécessité la mort de 12 humains et 12 hybrides on ne sait pas trop pourquoi. La suite logique serait bien évidemment la mort de 12 vampires et de 12 loups-garous histoire de boucler la boucle. Pour le moment Shane est celui qui semble en savoir le plus sur ce fameux remède et il avance ses pions très méthodiquement sur l'échiquier, quelque chose me dit qu'il nous réserve encore bien des surprises. L'implication d'Hayley dans toute cette histoire était amenée de manière un peu brouillonne et semblait un peu trop facile et je trouve dommage que le personnage nous ait quitté aussi prématurément. Il paraît qu'elle reviendra lors de cette idée de grotesque de spin-off autour des Originals. Pitié, non!!! Même si j'adore les personnages et la mythologie autour de leur histoire je trouve qu'ils ont été finalement mal exploités dans la série alors que ça devient de plus en plus difficile de jongler avec autant de personnages et je ne pense pas que cette idée de spin-off soit judicieuse. 

Enfin, l'équipe Rebekah est pour le moment celle qui est le plus à la ramasse mais qui a aussi le plus de potentiel. L'alliance entre Rebekah, Kol et Stefan pourrait faire des étincelles je pense et je suis confiante que cette histoire de pierre tombale donne finalement quelque chose. Même si toute cette intrigue ne me plaît pas, je pense qu'elle pourrait potentiellement amener un finale épique comme le show sait si bien le faire. La suite très vite!

 

4x06 2


-oO° Music °Oo-

"Same ol" de The Heavy | "Bedroom eyes" de Dum Dum Girls | "Away from you" de Oberhofer | "The thread of the thing" de Fay Wolf | "It's alive" de A Fine Frenzy | "Walking blind" de Aidan Hawken feat Carina Round | "Let's go" de Matt & Kim | "Ain't fair" de Deep Vally | "Ordinary world (Duran Duran cover)" de Vitamin String Quartet | "Little deschutes" de Laura Veirs | "Falling slowly" de Vitamin String Quartet | "Kiss me" de Ed Sheeran | "Eyes on fire" de Blue Foundation | "It don't mean a thing (If it ain't got that swing)" de TVD New Orleans Band | "Take it back" de Junior Prom | "The mall" de Fort Lean | "Let it go" de Dragonette | "So what do you say" de PJ Parker | "Covering your tracks" de Amy Stroup | "Christmas treat" de Julian Casablancas | "Me to the mistletoe" de The Kicks | "Christmas wrapping" de The Waitresses | "The Christmas song" de The Raveonettes | "Jingle bells" de Sugar and the Hi-Lows | "O holy night" de Cary Brothers | "Shooting the moon" de Mona | "Go right ahead" de The Hives | "Female robbery" de The Neighbourhood | "New York" de Snow Patrol | "Nothing will ever change this love of mine" de Jimmy Jules